Archives de catégorie : Archives Segpa

5è Segpa, séquence 3: Exprimons ce que nous ressentons.

JE SAIS:

  • Ce que je sais  déjà  sur  l’orchestre pour avoir travaillé l’année dernière avec Mme Fourteau :

c'est pas sorcier

 

 

 

 

 

Comment l’orchestre est-il organisé ?

Evaluation PLICKERS

Depuis cette année et surtout grâce à mon collègue GeekoNicolas…dont vous trouverez   sur edmusipad des idées, des tutos, des infos connectées…j’utilise en fin de séance ( comme un récapitulatif ou en début de séance , comme un « souvenez-vous la semaine dernière….) une application PLICKERS .

Ma  modesre démarche est sur ce blog rubrique APIE

surchauffautant j’ai tâtonné au début…autant maintenant c’est une appli que j’utilise régulièrement sous forme de QCM rapide.

Cela m’a permis en autre de m’apercevoir rapidement sur quelles notions il me fallait revenir et éviter de « pleurer » toutes seule devant mes piles de copies…. »ils ont rien capté »…

Bref que des points positifs ! encore faut il faire un QCM perso en fonction de vos attentes, de vos élèves, de votre cours…Ce document n’est là QUE pour un exemple…et en l’occurence c’était mon tout premier: il est trop long , 5 questions c’est amplement suffisant;il manquait d’illustration ( pour rattraper certains élèves en décrochage) et les 3 dernières questions ont été trop difficiles pensant que les élèves savaient reconnaître ces instruments… et bien plouf … ce qui me permet de valider cet adage

ce qui est semble évident pour le prof,

n’est pas évident pour l’élève

Ma doc ci-joint  à modifier plickers 6è 5è5 orchestre

J’ECOUTE:

  • 1ère oeuvre:

Ainsi parlait Zarathoustra

de Richard Strauss

 

 

Qu’est ce que  je ressens en écoutant cette musique  ?

imprimantesstrauss segpa pdf

collègues qui passent par ce blog, j’ai la chance d’avoir de super élèves à l’oral qui sont intéressés, curieux et une super collègue qui travaille en parallèle avec moi  sur les années qui précèdent….Bref , il y a une continuité pédagogique et c’est vraiment appréciable.

Le but de cette séquence :  exprimer le ressenti individuel.

La trace écrite ne vient qu’après un échange oral…sur leur ressenti.

plickersma doc utilisée pour les segpa qui a bien fonctionné en tant que bilan de séquence… C’est à dire juste après l’écoute, l’échange, la trace écrite..puis eval enchaînée…tout est bien frais…

PLICKERS 6è eval strauss

  • J’ECOUTE ENCORE:

lully l’orchestre à l’époque de Lully

et

de Louis XIV

Qu’est ce que  je ressens en écoutant cette musique  ?

imprimantes

 

lully segpa

plickers

Doc construite après l’échange oral avec mes élèves sur leur ressenti…C’est donc à adapter à vos élèves, un copier/coller serait une erreur..et serait tout sauf efficace.

plickers segpa lully

JE COMPARE :

dancefloorLorsque l ‘orchestre de la BBC Proms qui accueille la rythmique DanceFloor d’Ibiza.

 

 

Qu’est ce que  je ressens en écoutant cette musique  ?

passage écouté en cours à partir de la 10è min

imprimantes

radio ibiza orchestre segpa blog 2016

JE CHANTE :

On écrit sur les murs

kids_united.jpg.pagespeed.ic.wkeHst_2ny

imprimantesOn écrit sur les murs

JE CREE UNE RYTHMIQUE :

batterie 2soon…

5è segpa, séquence 3 : votre portrait musical.

Chantons !lagrandesophie_002

la chanson de la grande Sophie pour commencer cette séquence On savait devenir grand

merci à ma collègue Françoise pour cette idée de chanson….

l’échange est une richesse cultivons la.

Elle évoque son enfance dans cette chanson, cela va être notre base pour créer notre portrait musical.

imprimanteson savait blog 2015

Regardons !

Que remarquez vous ? Il s’agit d’un autoportrait tout au long de sa vie. La même position, la même expression au fil des années.

opalka

 

opalka devant ses autoportraits

Créons !

Nous allons partir de votre enfance, de votre environ sonore à la maison, des souvenirs que vous en avez, peut être une chanson…. une mélodie. Vous allez interviewer les adultes qui sont chez vous…ils ont peut être d’autres sons en tête…

ado ziq2Pour en arriver à ce que vous êtes aujourd’hui, ce que vous aimez, ce que vous écoutez comme musique.

 

 

C’est un travail pluri-disciplinaire entre M. Ricaud , Mme Soupart, et moi même…le portrait sur toutes ses facettes …avec les mots, les couleurs et les sons.

1ère étape:

oreillesDéfinissons les sons que vous entendez à la maison,

Amélie entend chez elle :

Dans la cuisine: discussion , préparation des repas. Sons réguliers
des disputes.
Dans le salon  : la télé , les portes qui claquent, les portables , l’extérieur, et les discussions.
Dans la chambre qu’elle partage : radio, bruits extérieurs, pas et portable.

Quand elle était petite : sa mère lui chantait une berceuse. fais dodo

Pour Chloé, elle entend dans la cuisine des sons agréables, le bruit du repas, les discussions. Mais c’est bruyant. Dans le salon , c’est agréable. Elle entend les portables, télé , discussions

Quand elle était petite : Sa mère lui chantait une berceuse

 

Coline, elle entend des sons agréables avec  le bruit  de la télé en continu.
Le bruit de la cuisine ( c’est même fort); le petit frère et les soeurs sont bruyants.
Dans son salon , elle entend la télé, les frères soeurs, les portables , et le chien.

Quand elle était petite : elle souvient d’une chanson à la télé qu’elle entendait les télétubbies

Pour Darvil 

Pour Esmeralda 

Pour Joe 

Pour Jessy 

Pour Kenzo, il entend des sons  réguliers parfois désagréables ( disputes, la voix de son petit frère ).
Les sons sont agréables dans le salon.
Dans sa chambre  : c’est là où il se sent le mieux.
Quand il était petit : on ne lui chantait pas de chanson

par contre maintenant il aime bien les chansons en général

Pour Loana

Pour Océane
Elle entend des sons agréables pendant la préparation du repas, des discussions.
Dans le salon, c’est agréable  : la télé , des discussions et le bruits des pas sur le plancher.
Dans sa chambre: désagréable , portable. Les voisins, la musique  ( portable )
Quand elle était petite : une musique qu’elle entendait   ma2x reste avec moi

Pour Malik

Pour Rachab :
Elle entend des sons doux, réguliers : la télé, les discussions, les voisins et la préparation du repas.
Dans sa chambre : la télé aussi, les bruits des voisins, l’extérieur, les bruits des repas. Ils sont réguliers et désagréables.

Quand elle était petite : sa mère chantait  une berceuse de Guyane.

Pour Sonia :
Les sons sont doux chez elle : des bruits de pendule, des animaux ( chats ).
La télé est forte à certains moments, ainsi que la radio, les portes qui claquent. Le bruit du plancher et le téléphone.

Quand elle était petite : sa mère lui chantait une berceuse.

Pour Whiristo : 

2ème étape : créons votre portrait musical.

Dans cette étape, ce fut le travail le plus difficile…écrire et amener sa feuille !

bref en attendant d’avoir tout récupéré une série de portrait

IMG_1298 IMG_1299 IMG_1300 IMG_1301 IMG_1302 IMG_1303 IMG_1306 IMG_1307 IMG_1309 IMG_1310

dugenou

Allez pour commencer cette année, Thomas Fersen a composé une chanson sur les surnoms, et autres petits mots doux.thomas fersen

Tendez l’oreille, cela évoque la vie d’une personne qui de la jeunesse à la vieillesse ne trouve pas sa place et bien souvent reçoit des surnoms pas très sympas.

 

Un autre moment avec Thomas Fersen et une certaine olivia Ruiz, le son n’est pas très bon, mais cela donne une idée de la chanson

SLAM

Les élèves de 4è5 et 5è5 du collège SALINIS

ont rencontré Grand Corps Malade au Dôme de Gascogne samedi soir

Après avoir lu quelques lignes de leur propre SLAM,

ils ont posés quelques questions.

Fabien ( Grand Corps Malade) leur a gentiment consacré

un peu de temps juste avant son concert

Nous allons travailler à notre tour sur un SLAM de Grand Corps Malade.

 

cet artiste vient dans votre ville le 24 Novembre au döme ( la salle à côté du cinéma et du Mac do )

LE SLAM, qu’est ce que c’est ?

C’est réciter un texte poétique en interprétant ce texte, c’est à dire en oubliant qu’on le lit. Il faut que les mots  » coulent » comme une musique….

 

A nous d’inventer notre propre slam.

Pour y arriver nous allons le faire en 3 étapes :

1. Nous allons écouter sa chanson 4 saisons.

2. Ensuite nous allons inventer nos phrases en partant de

au mois de novembre

j’ai vu…….

j’ai aimé……..

au mois de juin…….

3. Nous allons assembler toutes vos propositions et voir si on peut les assembler.

Il faudra sans doute modifier, compléter…mais c’est ça les artistes…

ça prend du temps.

jouons avec les mots

On va faire une petite pause dans le Brésil et chanter une chanson pleine d’humour

et de jeux mots…

pour jouer sur les mots, rien de tel que le groupe LA RUE KETANOU

et leur chanson les mots.

 

 

 

 

 pensez à apprendre petit à petit les paroles de la chanson. Les évaluations vont vite arriver….

 

On va continuer à jouer sur les mots avec Thomas Fersen et ses petits noms doux dans sa chanson dugenou.…mais au goût âpre parfois.

Et vous c’était quoi votre petit nom doux…. ? Quand vous étiez pitchoux 🙂

 

Segpa : la chanson Bidonville

Nous allons chanter Bidonville de Claude Nougaro.

  1. Il parle des bidonvilles qui sont des quartiers où il n’y a pas d’eau courante,  une population très importante,les maisons sont construites avec des matériaux de récupération et ne sont marqués nulle part sur les cartes. Car ces habitations ne sont pas autorisées.

Au brésil, il y a  des nombreux quartiers pauvres appelés Favelas


2.Les paroles de cette chanson accompagnée d’un surdo 

et de guiro

 

Regarde là, ma ville.

Elle s’appelle Bidon,

Bidon, Bidon, Bidonville.

Vivre là-dedans, c’est coton.

Les filles qui ont la peau douce la vendent pour manger.

Dans les chambres, l’herbe pousse pour y dormir, faut se pousser.

Les gosses jouent, mais le ballon, c’est une boîte de sardines, Bidon.

 

REFRAIN    Donne-moi ta main, camarade,

Toi qui viens d’un pays

Où les hommes sont beaux.

Donne-moi ta main, camarade.

J’ai cinq doigts, moi aussi.

On peut se croire égaux.

 

couplet 2:

Regarde là, ma ville.

Elle s’appelle Bidon,

Bidon, Bidon, Bidonville.

Me tailler d’ici, à quoi bon ?

Pourquoi veux-tu que je me perde dans tes cités ? A quoi ça sert ?

Je verrais toujours de la merde, même dans le bleu de la mer.

Je dormirais sur des millions,

Je reverrais toujours, toujours        Bidon.

 

REFRAIN

Serre-moi la main, camarade.

Je te dis : « Au revoir », J te dis : « A bientôt ».

Bientôt, bientôt, On pourra se parler, camarade.

Bientôt, bientôt, On pourra s’embrasser, camarade.

Bientôt, bientôt, Les oiseaux, les jardins, les cascades.

Bientôt, bientôt, Le soleil dansera, camarade.

 Bientôt, bientôt, Je t’attends, je t’attends, camarade

3. Claude Nougaro n’a pas inventé cette mélodie il l’a repris d’une autre chanson de Baden Powell

On entend au début un instrument traditionnel brésilien, le berimbau

 

A présent écoutons la version que nous chantons :


bidonville de Nougaro

 

 


allons au Brésil

LA MUSIQUE DU BRESIL

1. Le brésil, c’est un pays d’Amérique du sud.

regardons la carte d’un peu plus près:

2. La musique au Brésil: nous allons découvrir 3 styles de musique

La samba, c’est une musique à danser. 

La bossa nova c’est une musique instrumentale 

Le carnaval de Rio

C’est une fête qui existe depuis le XVIIè : Les écoles de samba défilent dans la rue accompagné de nombreux instruments à percussions qu’on appelle Batucada.

Et la musique de Capoeira

La capoeira est un art martial qui utilise essentiellement  les jambes

accompagné d’instruments à percussion.