4è , séquence 3 : de la voix murmurée à la voix slamée

Question : Comment le Slam peut-il être un outil d’expression très personnel ?

A. REPÈRES CULTURELS

à l’aide du documentaire Slam ce qui nous brûle de Pascal TESSAUD (2007)

répondons ensemble à cette question : Comment définir le slam ?

Pour les curieux du blog une sélection de certains passages à visionner au gré de vos envies.

  • 1 min 35 : Souleymane Diamanka et son texte sur l’amour
  • 2 min 23 : pour l’intérêt de Slamer par Grand Corps Malade et John Pucc’ ( extrait vu en cours)
  • 5 min : le slam de Nëggus pour l’analyse de la société en évoquant son quartier
  • 13 min : pour une définition du slam par Pilote Le Hot
  • 15 min 23 : pour Julien Delmaire et une définition du slam art actuel populaire
  • 20 min 13 : pour son goût de la littérature
  • 24 min 53 : pour un extrait du film Slam
  • 26 min 30 : Hocine Ben et son texte en hommage à sa mère
  • 30 min 24 : pour sa vision de l’écriture
  • 32 min 04 : pour l’interprétation de Poète Vos Papiers de Léo Ferré
  • 36 min 46 : pour la notion d’interprète/ auditeur
  • 37 min 47 : pour l’interprétation de Luciole et ce que lui a apporté le Slam, son texte évoquant l’amour.
  • 40 min 20 : pour une technique d’écriture collective
  • 42 min 32: une définition du slam
  • 46 min 47 : pour l’interprétation d’Hayet et ces jeux de mots qui roucoulent
  • 47 min 47: pour l’interprétation de Grands Corps Malade

pour les élèves absents

DEFINITION :

  • Le slam est une pratique de l’écriture et de l’art oratoire mêlant poésie et spectacle vivant.
  • Le slameur est censé composer lui-même les textes qu’il déclame.
  • Considéré comme un poète, son style d’élocution se rapproche de celui d’un rappeur.
  • Le slam est d’ailleurs souvent assimilé au rap. Les deux arts sont pourtant différents : Le premier est un tournoi de poésie et l’autre un genre musical.
  • Le slam a ainsi pour vocation d’être partagé. Il a été popularisé par ses scènes ouvertes (dans des bars, cafés-concerts, MJC, théâtres…) et ses tournois où s’affrontent des slameurs aux noms de scène singuliers, où les juges sont choisis dans le public et où la session est animée par un Maître de cérémonie qui rythme la session et distribue la parole.

A. ACTIVITE D’ÉCOUTES

1ère œuvre : Abd Al Malik ( 1975- ) ça c’est du lourd (2008) extrait de son album Dante

Questions: quels sont les thèmes abordés dans son œuvre ? Et quel procédé d’écriture utilisé ?


pour les élèves absents

pour les collègues passant par là , je n’ai pas de recul sur cette séquence, ce cours dont à enrichir de votre approche et à me retourner…ça serait sympa

2ème œuvre : Léo Ferré ,   Tu penses à quoi ( 1977)

Question : Comment est structuré ce texte ?

Léo Ferré (1916- 1993) a été le premier chanteur à parler de son temps, à s’insurger contre ce qui l’horrifiait, à exprimer à sa manière, une sorte de révolte dans certaines de ses chansons. On dit que c’est un chanteur engagé.

Il est précurseur du Rap et du Slam par sa manière d’interpréter ses textes à son époque.

pour les élèves absents

Pour les collègues passant sur ce blog, je n’ai aucun recul sur cette séquence et ce cours, donc si vous l’emprunter c’est pour l’améliorer. Je ne sais pas si cela fonctionne mais j’ai de chouettes élèves de 4è et un intervenant extra …alors j’essaye

3ème œuvre : Grand Corps malade et Rouda Parole du bout du monde 2006

Question : De quoi parle ce slam ? Et percevez vous une progression au fil de leur Slam ?

B. PROJET DE CRÉATION





Nous avons abordé plusieurs pistes de création avec l’œuvre d’Abd Al Malik, Victor Hugo, Léo Ferré et Grand Corps Malade et Rouda, c’est à vous à présent de prendre la plume et vous laissez porter par votre ressenti et votre émotion. De passer d’auditeurs à créateur et interprète.

Afin de vous aider dans cette démarche nous aborderons les thèmes de

l’amour, du courage, du murmure et d’ouverture sur le monde…

Et grâce à l’ADDA 32 , au collège Salinis, la classe de 4è3 aura même la chance d’être guidée par Abdelak Lakraa dans cette démarche de création et d’interprétation.





le temps de finaliser notre approche commune avec l’intervenant Abdelak Lakraa

C. LE PARTAGE DE VOS CRÉATIONS

bientôt……

Auteur de l’article : Mme Cazagou

47 ans et encore au collège ! à Auch, académie de Toulouse.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.