Barber , Oeuvre écoutée à la Philharmonie

4ème oeuvre travaillée du programme 

Knoxville , summer 1915  de  Samuel Barber.

 

Une oeuvre plus accessible sans doute que l’oeuvre de Britten car plus proche de l’époque romantique par son écriture que des sonorités contemporaines du XXème siècle.

Les intentions narratives du compositeur Samuel Barber étaient de transcrire l’atmosphère d’été vue par un enfant dans une petite ville sur un texte d’Agee.

 

Ecoute dans le cadre du cours :

Utilisons nos connaissances sur l’orchestre pour trouver des différences par rapport aux écoutes habituelles .

Ecoute dans le cadre du concert:

Avec l’interprétation de Renée Fleming.

Pour les élèves ayant besoin du cours :

barber

 

 

Pour les curieux du blog:

L’excellente émission Musicopolis sur France Musique pour aborder l’oeuvre ,

clic sur le logo 

 

 

 

 

 

 

 

 

Auteur de l’article : Mme Cazagou

47 ans et encore au collège ! à Auch, académie de Toulouse.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.