Interprétation et réinterprétation

On a évoqué trop rapidement avec les élèves de 6è la notion de jeu instrumental.

Mais on aurait pu aussi insister sur l’importance de l’interprétation…

Ecoutez l’oeuvre de Schumann, compositeur de l’époque romantique qui a composé de nombreuses oeuvres pour piano notamment  Traümerei ( qui veut dire en allemand rêverie)

L’interprète virtuose ci-dessous, sous les applaudissements et avant de quitter définitivement la scène joue un dernier morceau….( c’est la raison pour laquelle il y a un orchestre mais qu’il ne joue pas ) joue une dernière oeuvre… Traümerei.

Ecoutez plutôt…

un petit clin d’oeil musical à Axel…

 

Ici une adaptation pour violoncelle et piano

dont l’interprétation est très belle

et ici pour les oreilles les plus fines, une réinterprétation subtile où ce musicien William Green rajoute de nouveaux accords sous la mélodie et lui donne une « couleur » jazz

Laisser un commentaire