FLE : ateliers musique du 12 et 19 Mars

Pratique vocale

Un chant d’amour d’origine Albanaise, KOPPIJE

Ce chant sera intégré au tableau : dans la valise de l’autre il y a .

les élèves ont proposé de sortir de leur valise :

  • une bague imaginaire évoquant un amour,
  • une photo imaginaire de la personne aimée
  • et un foulard (pour se souvenir l’odeur de la personne)

On a échangé sur la notion de souvenirs, se souvenir d’une personne, une odeur…une grand mère restée au pays, l’odeur de son gâteau traditionnel..

 

Le deuxième chant

c’est une proposition d’une des élèves qui se souvenait de cette chanson travaillée en 6è en cours normal…

et là c’est une belle surprise car je n’avais pas du tout pensé à cette chanson ! Le partage est une richesse…cultivons le !

Et elle tombe très bien ( le texte est beau et à propos)

Les élèves ont proposé de l’intégrer dans le tableau  » frontières »

Certains élèves chanteront cette chanson, d’autres construiront symboliquement la frontière entre les  » biens  » et les « pas biens » ces deux peuples séparés par une frontière ( tableau créé avec la comédienne Marie-Jo)

pour les collègues passant par là..
  • Ci -dessous le projet prend forme et pour faire un lien avec la collègue de FLE j’ai  mis ça sur papier.
  • La comédienne ne venant qu’une fois par mois…le temps passe vite.
  • Les élèves vont pouvoir travailler à l’écrit sur la notion de transmission ( tableau 5)
  • Se repérer un peu dans le projet pour gagner en fluidité .
  • Mais aussi se positionner en tant que musicien ( iPad) et/ou en tant que comédien en fonction de leurs envies.
  • Mais nous n’avons aucun recul sur ce document…c’est une création.
  • Il va y avoir des ajustements et je n’ai jamais eu de classe FLE entière donc je ne sais pas si cela fonctionne… C’est ma collègue qui va utiliser ce document

fle altérité écrit

Boîte à mots :

les élèves ont décidé de transmettre à la collègue FLE, il y avait qu’une petite du groupe mais beaucoup de propositions suite au travail sur la chanson de capéo

chanter et doux

 

ressentir et froid

Auteur de l’article : Mme Cazagou

47 ans et encore au collège ! à Auch, académie de Toulouse.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.