5è, séquence III : la musique à l’époque du Moyen-Age

Question : quelles sont les fonctions de la musique à cette époque ?

Vous avez abordé avec vos professeurs d’histoire géographie l’époque du Moyen-âge  sous différentes facettes.
Je vais pour ma part vous proposer d’aborder la musique de cette période en l’articulant autour de
LA MUSIQUE RELIGIEUSE
LA MUSIQUE NOBLE
LA MUSIQUE POPULAIRE
 

A. REPERES CULTURELS :LA MUSIQUE RELIGIEUSE


lecture vertLa musique religieuse permet de propager la religion.

 La messe est une office religieuse qui se déroule dans la chapelle de l’ abbaye comme par exemple ci contre à l’abbaye de Flaran.

MA chapelle
La chapelle est spacieuse, avec un haut plafond et des murs de pierres et des voûtes.
 abbaye de Mont St Michel
Cela confère à la pièce une excellente acoustique
favorable à l’interprétation et à une bonne diffusion du son
 
lecture vert
Pour compléter la feuille de cours
La hauteur des notes portent le nom de NEUMES à partir du IXème siècle ( le terme neume provient du grec neuma : signe )
neumes 3
Au XIIème siècle,on y ajoute des lignes pour préciser la hauteur  et la notation est plus carrée car on utilise des calames ou des plumes d’oie.
Puis on y ajoute des lettrines pour enluminer le texte. 
MA call
C’est l’art de la calligraphie
un long travail minutieux , trouvez ci-dessous une brève vidéo sur le Codex

B.  ACTIVITE D’ECOUTES 

torche

1ère écoute:  LA MUSIQUE RELIGIEUSE , Le DIES IRAE

A l’époque du Moyen-Age, seuls les moines savaient lire et écrire, ils nous ont donc transmis les premières partitions (écrites à la main MANUSCRITS dont celles du CHANT GREGORIEN que vous allez chanter…mais si tout est possible 🙂
est-ce une petite crispation que je vois sur votre visage  ?

bonhomme peur

En complément du cours, je valide mes connaissances si je sais :

  • expliquer à quoi sert la musique religieuse à cette époque
  • donner la définition de la messe
  • pourquoi on chante dans une chapelle
  • qu’est ce qu’un neume
  • l’origine du Dies Irae

 

Contexte de  LA MUSIQUE POPULAIRE 

C’est un musique de divertissement, une musique qu’on pratiquait en dehors de l’église.

place

Ainsi dans les cours et dans les campagnes des musiciens itinérants (mais aussi très souvent poètes, jongleurs ou montreurs d’ours !) qui interprètent des CHANSONS.
reuenthal1
Contrairement au chant grégorien, ces chansons sont accompagnées par un ou plusieurs instruments.
Ce sont les TROUBADOURS dans le SUD
(qui chantent en langue d’OC)
et les TROUVERES dans le NORD
(chantant en langue d’OÏL)…Ils ont diffusé leur chanson à travers toute la France.
cartroub
imprimantes
je valide mes connaissances, si
  • je sais expliquer la fonction de la musique populaire
  • si je connais la différences  entre troubadours et de trouvères
  • et la langue dans laquelle ils chantent
  • si je connais la vièle à roue.

2è écoute: LA MUSIQUE NOBLE, ce fut en mai de Moniot d’Arras.

 C’est une musique où le texte décrit un amour pour une gente dame: On parle d’amour courtois.
troubdours noble
Notre dernière écoute s’orientera donc vers une chanson courtoise ce fut en mai de Moniot d’Arras , trouvère du XIIIème s.
Dans la version entendue en cours, le chanteur est accompagné par un psaltérion.

Clic sur l’image si tu veux en savoir plus sur cet instrument

psaltérion cathédrale de Saintes
le psaltérion de la cathédrale de Saintes
 mais aussi d’une vielle à roue, un instrument que l’on croise de temps à autre dans les festivals de musique occitane de la région et qui était très apprécié au Moyen Age.
 Si tu veux découvrir cet instrument :

Ce fu en mai
Au douz tens gai,
Que la seson est bele ;MA dame
Main me levai,
Jöer m’ alai
Lez une fontenele.
En un vergier
Clos d’esglentier
Oï une vïelle ,.
La vi dancier
Un chellalier
Et une damoisele.

imprimantespour les élèves absents, le cours est ici.  ce fut en mai Moniot d’Arras blog 2014
Pour les collègues passant par là…avec un petit mot déposé c’est toujours plus sympa. 🙂

C. CREEONS, ARGUMENTONS ET JOUONS !IMG_2689

lecture vertNous avons évoqué lors de l’écoute la musique populaire des troubadours.
Sachant que le terme troubadour vient de l’occitan « trobador », qui signifie « celui qui trouve », le troubadour c’est celui  compose sa musique.
A vous de revêtir l’apparence du Troub’ado mais du XXIè siècle !
Point de luth, de vièle ni de flûte dans vos poches mais des cartes de jeu de rôles et une appli à télécharger en cliquant sur cette icône ci-dessous

pose ton flow

Trouvez ci-dessous quelques créations de TROUB’ados particulièrement réussies.

 

A noter que Maud et Chaymaa sont allées bien au -delà des mes espérances puisqu’elles ont inventé et interprété une mélodie…

Mais les créations ci-dessous sont toutes aussi réussies !
Elles ont été sélectionnées par les élèves de classe.

Merci à tous mes Troub’ados pour ces créations. Ecoutez plutôt :

 

Un GRAND merci à Nicolas pour l'utilisation du BYOD et de  cette appli  et ainsi que  son idée de RAP COURTOIS !  Mes Troub'Ados étaient super impliqués l'année dernière  et j'ai changé mon approche du moyen âge....ouf ça fait du bien...et cette année je vais l'aborder sous forme d'îlots ludifiés
un  GRAND merci à Rémi Massé pour le partage de ces idées, de son travail  sans oublier la Team de Profs connectés    #edmus

 

imprimantes
si il vous manque des feuilles pour mettre à jour votre cahier…
 Pour les collègues passant par là.
Pour ma part je tâtonne...Le travail de Rémi Massé sur la ludification des apprentissages m'a beaucoup intéressé, mais je manque de recul ...notamment pour la gestion du bruit inhérent au travail en îlot...c'est ingérable..... bref j'ai rajouté des cartes missions pour canaliser le groupe et avoir du contenu et être plus efficace...mais elles ont complexifié encore un peu plus...
Néanmoins pour la fiche complémentaire permettant l'évaluation en îlot et cette épparoche tout le mérite revient à la collègue d' #edmus Sarah Toupin et à son collègue Rémi Massé
 

D. COIN DES CURIEUX 

 

pour ceux qui veulent aller plus loin

9 réflexions au sujet de « 5è, séquence III : la musique à l’époque du Moyen-Age »

  1. Fabulous trobadors : j’adooore!
    « Pas de çi, pas de ça, sans souci et sans cela, pas de fumée sans feu, pas d’idées sans être deux »
    Et que diriez-vous de : « Pas de çi, pas de ça, sans souci et sans cela, pas d’blog sans Cazagou, pas d’Cazagou sans musique » …

Laisser un commentaire