4è, séquence III: l’évocation de la mort en musique

Voici une séquence qui au premier abord n’est pas des plus drôle mais c’est un thème qui a traversé  l’histoire de le musique occidentale… et qui nous permettra  de revenir sur les notions d’orchestre, de thèmes et de procédés d’écriture.

Alors pour les curieux du blog qui traînent iciskelwalk4vous pouvez d’ores et déjà préparer votre fiche de séquence avec comme  question  : Quels sont les procédés d’écriture utilisés par les compositeurs pour évoquer la mort ?

Comme ça vous serez en avance ( pour une fois ) et je n’aurai pas besoin de réclamer ( pleurer) la fiche séquence pendant 3 semaines….( dans le meilleur des cas)
squelette

Mortel non ?

Repères culturels : l’évocation de la mort sur la croisée des chemins…et des époques.

 C’est James qui m’a soufflé cette séquence…non pas parce qu’il frôle la mort au moins 10 fois sans pour autant se salir ni se décoiffer mais grâce aux premières scènes d’action dans les rues de Mexico où il déambule au milieu d’ une multitude de crânes , masques et de costumes de squelette..

james bondDans notre culture , la mort n’est pas évoquée de manière joyeuse mais au Mexique la Dia de los Muertos fait partie de leur culture.

MEXICO: Girls in facepaint in Real del Monte on the 'Day of the Dead' on November 2, 2014 in Hidalgo,Mexico. The Royal Couple are on the first day of a four day visit to Mexico as part of a Royal tour to Colombia and Mexico. Chris Jackson/Getty Images/AFP == FOR NEWSPAPERS, INTERNET, TELCOS & TELEVISION USE ONLY ==

 

Dia de los Muertos est une coutume qui existe depuis environ 3 500 ans.

 

 

Le peuple Aztèque venait sur la tombe des défunts pour danser et chanter. On laissait des offrandes afin de subvenir aux besoins des morts dans l’Au-delà.

Cette tradition est encore vivante.

Prenez le temps de visionner cette courte vidéo (oui je sais elle est en anglais mais vous allez cerner l’essentiel)

La notion de danse macabre  est un élément important de l’art du Moyen-âge du XIV ème siècle.

danse macavre cloître des innocents à ParisUne sarabande qui mêle les vivants et les morts , sans distinction sociale, comme l’on peut en voir différentes représentations sur les murs des églises et notamment sur le cloître de innocents à Paris.

ET LA MUSIQUE DANS TOUT CA ?

ecoute-une-compile-trop-mortelleA. ECOUTER, COMPARER ET COMMENTER

1ère oeuvre :  au XIXème siècle La danse macabre de Camille Saint-Saëns.

saint_saens_02

Ce qu’il faut retenir de l’oeuvre de Saint Saens:

  • Se répérer dans le temps, quelle époque ?
  •  Le poème symphonique, comme forme orchestrale très appréciée au XIXème siècle.
  • Le thème , c’est la mélodie principale, elle est ici très rythmée, et dansante.
  • une citation , c’est lorsqu’un musicien intègre une mélodie qui n’est pas de lui.

 

2ème oeuvre : le Dies Irae à l’époque du Moyen Agedies irae

moine 1

Les Dies Irae, c’est une des mélodies du XIIIè , malgré son usage religieux, les plus populaires du répertoire latin qui a été largement utilisée au 19ème siècle.

Dies iræ, dies illa, Solvet sæclum in favílla, […]« Jour de colère, que ce jour là, où le monde sera réduit en poussière

 

Cette musique est régulièrement citée dans la musique pour orchestre lorsque le compositeur voulait évoquer la mort, le temps qui passe, ou un ambiance de mort….

on parle alors de FIGURALISME

mais découvrons à présent ce procédé.

Le Dies Irae dans le Requiem de Mozart au XVIIIème siècle.

requiem-mozart-site

lecture adoLe requiem :
Ce terme désigne la messe des défunts.
C’est donc une musique RELIGIEUSE qui comporte 9 sections généralement : introït, kyrie, offertoire, sanctus, pie jesus, agnus dei, lux aeterna, libera me, in paradisum.
Qui utilise un grand choeur mixte et un orchestre.

A retenir pour l’oeuvre de Mozart,
  • lecture vert les trompettes sont présentes dès les premières mesures, il n’y a pas d’introduction et avertissent de l’arrivée du jugement dernier.
  • Le tempo est rapide.
  • Le texte est syllabique ( une note une syllabe ) : ce qui nous permet de bien comprendre le texte et même de suivre la partition.

  • L’écriture pour choeur utilise le figuralisme permettant d’accentuer le sens de certaines paroles

  • il y a des contrastes de nuances très expressifs.

imprimantes

3ème oeuvre : le Dies Irae extrait du Requiem de Verdi.

Verdi

Ce qu’il faut retenir de  l’oeuvre de Verdi:

lecture vert

  • La ponctuation très puissante  des timbales.
  • timbales joueur dessinLa puissance donnée au choeur mixte
  • La place donnée aux trompettes , elles évoquant  le jugement dernier. On retrouve donc le procédé du figuralisme abordé chez Mozart et Camille Saint Saens
L’accueil par le public fut triomphale, celui de l’église moins…elle ne correspondait pas aux habitudes.
 Allez vous êtes prêt(e)s pour l’évaluation de séquence et notamment pour l’argumentation.
Que la force soit avec vous !

B. CHANTER ET INTERPRETER

et comme c’est une séance un peu….horreur-cercueil-5 on va apporter une petite touche de bonne humeur avec


La chanson de Pharrell Williams qui vous mettra tous Happy !

 EXPLORER IMAGINER ET CREER

Nous allons travailler en îlots  pour préparer cette chanson et vous aurez besoin de votre téléphone et

surtout vos écouteurs !! 

 Pensez y !

Trouvez ci-joint le découpage des différentes parties vous permettant de valider votre implication dans un rôle qu’elle soit:

  • mélodique (couplet 1 ou refrain ou couplet 2 ou pont 1 ou pont 2)
  • choeur (refrain)
  • garageBand pour le refrain
  • rythmique ( pour les 2 groupes de percussions )

happy îlot blog 2017

happy paroles blog 2017

pour les collègues passant par là, je n'ai pas travaillé en îlot avec ce niveau et je n'ai travaillé cette chanson..bref du nouveau et du nouveau à faire évoluer... cela serait sympa de me donner votre avis..on apprend à tout âge ( même au mien ! )

BONUS

carambar
Un carambar au premier élève qui me laissera en commentaire sur le blog le minutage précis lorsque vous entendez le thème du DIES IRAE.
alors c’est pour qui ce carambar  ??
pirate-des-caraibes_155672_w460

Ce petit parallèle avec Pirates des caraïbes c’est grâce à une idée Mr Billon du Collège Bégon ! Le partage est une richesse, cultivons-la.

guitare3allez une version ….un peu plus électrique..

avec le groupe EPICA

 

 

epica-slide-2-580x244

5 réflexions au sujet de « 4è, séquence III: l’évocation de la mort en musique »

    1. Tu as bien raison…bravo Lila…mais en fait la réponse a été gagnée…ah dommage. J’ai eu un souci sur le blog , les commentaires étaient impossibles..alors Victor  » alias » supermalin….m’a envoyé un message sur l’ENT….
      allez comme tu as fait la démarche d’y répondre…il me reste des carambars…à réclamer au prochain cours…..

      à croire que les défis carambars n’intéressent plus mes élèves….il n’y a eu que 3 propositions sur 120 élèves…je vais arrêter…

    1. ahah …un curieux du blog….
      mais n’est il pas un peu tard…:-) pour répondre à ma question carambar ( c’est mon côté « maman » désolée je ne peux pas m’empêcher …vous êtes jeunes ET vous avez besoin de dormir ( dit la prof qui est entrain de travailler ses cours sur son ordi à pas d’heure…)
      Mais non benjamin….ce n’est pas à la 8ème seconde;..ah désolée.
      Il te faut écouter le Diez irae ( celui du moyen âge) pour l’avoir bien en tête …pour pouvoir le reconnaître…
      le carambar est prêt mais pas gagné…

Laisser un commentaire