APIE du 3 février : pédagogie différenciée

Partant d’un constat qu’en cours nous devons enseigner à des élèves qui ont des capacité d’écoutes et des modes d’apprentissages très hétérogènes, nous tâcherons dans cette séquence de partager nos pratiques pédagogiques différenciées;

Trouvez des clés , des pistes de travail, des chants…échanger des partitions.arbre à musique

 

bref laisser en nous germer une idée

et qui sait aux prochains cours….l’essayer.

L’apie a eu lieu le Lundi 3 février de 18h à 20H

Murielle , Bernadette, Pascal, Sophie, Pat et Pat ,  Michèle étaient présents nous avons tenté de répondre à cette question de pédagogie différenciée partant d’un constat : vu l’hétérogénéité de nos classes nous adaptons régulièrement nos approches.

Cela permet d’atteindre nos objectifs, de favoriser l’implication de nos élèves, et de ne pas laisser de côté nos élèves en grande difficulté.

Trouvez ci-joint des pistes de réflexions . La mise en ligne de cet APIE est dans le but d’échanger, de partager sans aucune prétention.

1.En vrac :

quelques pistes et réflexions échangées et partagées pendant l’APIE.

  • Evaluation d’écoute: Avec le cahier, il est tout à fait possible d’évaluer avec le cahier ouvert. C’est au jeune d’aller chercher l’informations dans ces cours, de le rendre actif. Et de de cerner comment la trace écrite fonctionne.
  • Je sais écouter une œuvre : chercher avec les élèves les items qui seront évalués. Cela leur permet de comprendre et d’anticiper l’évaluation
  • L’écoute :  La structurer par des mots clé qui deviennent un automatisme (J’entends…….Je déduis……. Ensuite je construits une phrase……………..)
  • Pour les oeuvres descriptives : Demander d’écrire une histoire , de les guider dans l’écriture de l’histoire.
  • Pour réaliser une trace écrite  s’aider d’un réservoir de mots
  • Constituer des binômes,  laisser un moment pour travailler ensemble en répondant à une question.
  • Chacun évalue le travail d’un autre : ils sont exigeants  entre eux si il y a une grille d’évaluation fixe. Ils comprennent les difficultés de l’autre et tempèrent la note. Avoir un autre regard sur un élève et son handicap ( dyslexie…..mauvaise maîtrise de la langue, FLE…). Avoir Regard positif sur le travail de l’autre et ses difficultés. Le but étant d’être autonome dans l’évaluation.
  • Pour certains collègues ils posent  toujours les mêmes questions, dans le même ordre jusqu’à l’argumentation. Afin que cela devienne un réflexe.
  • Ne pas négliger la perception, le ressenti de l’écoute.

En conclusion

Nous avons abordé la pédagogie différenciée comme le fait d’adapter à chaque élève en fonction de ces difficultés et de ses capacités.

Mais nous sommes partis aussi  du constat qu’il était bien difficile de faire de la pédagogie différenciée avec 55 min de cours hebdo pour 30 élèves et un groupe de classe différents pour chaque niveau.  Et comme cela faisait plusieurs fois que le sacre remontait au fil des discussions et des Apie nous nous sommes dits qu’après tout on pourrait le prendre comme support…et attraper, piocher des idées pour avoir une pédagogie différenciée…..d’où cette deuxième partie

2. En concret :

une même oeuvre, le sacre du printemps et  4 approches différentes.

 

savantNous nous sommes dits après réflexion qu’une même oeuvre n’était jamais abordée de la même façon en fonction des objectifs attendus et obtenus, de la progression, de la classe…. et de l’enseignant et que du coup ces approches individuelles pouvaient s’intégrer dans notre rubrique  » pédagogie différenciée »

Alors  trouvez ci-joint  une oeuvre le sacre du printemps de Stravinsky et 4 manières de l’aborder. Ces documents élèves sont proposés par les collègues qui participent à l’APIE Gers.

Cours de Mme Brouihounat

  • niveau :3è
  • séquence: des ruptures dans l’art au début du XXè siècle .
  • Objectifs : comprendre en quoi les oeuvres abordées sont en rupture.
  • Oeuvres en parallèle: Duchamp, Apollinaire, les demoiselles d’Avignon
  • évaluation : J’ai  évalué la capacité à se repérer à l’écoute d’une musique avec le diagramme
  • socle commun: établir des liens entre des oeuvres différentes
  • Remarque sur cette écoute : Nous avons écouté l’adoration de la Terre à partir d’une vidéo avec une identification des instruments puis un suivi à partir d’un diagramme, pour les augures printaniers, nous avons travaillé la célèbre phrase rythmique avec les accents puis nous avons analysé la forme.
  • Si on reprend la notion de rupture en peinture, on peut aussi ajouter le fauvisme au début du siècle et en musique Schoenberg bien sûr.

doc élèvesLE SACRE DU PRINTEMPS

 

Cours de Mme Pujol

  • niveau : 3è
  • séquence:  le sacre du printemps
  • Objectifs : préparation pour l’épreuve du brevet
  • Oeuvres en parallèle: aucune
  • évaluation: lors du premier visionnage de la vidéo pour tester leur réaction.
  • socle commun: décrire un phénomène sonore avec un vocabulaire adapté , Identifier la formation instrumentale d’une oeuvre / situer une oeuvre dans un courant artistique, un style/ Etre capable de porter un jugement critique sur une oeuvre musicale
  • Remarque sur cette écoute: Avec du recul…  c’est  lourd si on veut vraiment tout faire entre la musique, les costumes, le contexte…un travail inter-disciplinaire avec la collègue d’Arts plastiques serait intéressant…(pour l’approche de costumes  ?)
  • doc élèves: Sacre du printemps Mme Pujol

 

Cours de Mme Cazagou,

  • niveau
  • séquence Art Rupture Continuité.
  • Objectifs : Percevoir pour quelles raisons l’oeuvre fut rejetée par le public lors de sa création.
  • Oeuvres en parallèle: Henry Messe du temps présent,  Psyché rock et Hendrix Purple Haze
  • évaluation : non
  • socle commun: pas eu le temps de réfléchir au socle pour cette oeuvre
  • Remarque sur cette écoute : Alors à mon tour de prendre du recul  sur cette oeuvre je l’ai présentée la semaine dernière. J’y suis allée en serrant le frein à main . ( Je la trouvais ardue ou ce sont des traumas de mes années de fac  🙂 ). Et puis en discutant avec mes collègues de l’Apie Gers, cela m’a donné envie d’essayer. Et ce cours a super bien fonctionné ! Les élèves ont trouvé des idées très intéressantes et j’ai même  pu intercepter les élèves en mission lunaire et autres allergiques aux cours d’educ mus.

Regrets : je me suis mal organisée sur l’année , je l’ai présentée trop tard cette oeuvre, mes 3è n’ont pas pu la présenter à l’oral, car leur pré-validation était passée. Mea Culpa. Alors en lisant l’approche de Marie- Stéphane je pense que je vais l’aborder plutôt dans l’année, et pourquoi pas dès le mois de septembre.

Je tiendrai ainsi compte de mes élèves de 3è qui ont trouvé que les oeuvres HDA étaient trop tardivement placées dans l’année, et me concernant, ils ont raison. 

doc élèves  stravinsky le sacre blog 2014

 

Cours de Mme Bruned

  • niveau : 3è
  • séquence:  histoire des arts
  • Objectifs : donner tous les éléments nécessaires pour une bonne préparation
  • Oeuvres en parallèle:
  • évaluation :
  • socle commun:
  • Remarque sur cette écoute :

sacre 1ère danse bernadette

merci à toi pour ce partage..alors que tu es désormais en vacances prolongées !

 

Cela serait vraiment génial que d’autres collègues passant sur ce blog proposent leur cours….. 🙂

C’est chose fait avec Madame Musique de l’académie de Paris. Merci à toi Joëlle pour ce partage.

  • niveau : 3è
  • séquence:  Musique et Arts vivants
  • Objectifs De quelle façon la musique de danse peut-elle évoquer les symboles du rituel ? 
  • Oeuvres en parallèle:  Pour les périphériques, on a écouté la Danse rituelle du feu de De falla. Puis des musiques à « accents » déplacés, musique karnatique avec pratique du Nattuwangam (syllabes rythmiques de la danse) et flamenco (aves pratique des Palmas).
  • évaluation : voir document en lien
  • socle commun: voir document en lien
  • Remarque sur cette écoute: 

    Le bilan (ça fait 2 fois que j’expérimente cette séquence) est très variable selon les années ou les classes.

    Globalement l’oeuvre est bien reçue en 3ème, après quelques étonnements face à cette musique, le côté primitif, l’allusion au cubisme les interpelle beaucoup et le lien image / son est bien compris. Le visionnage de quelques extraits déclenche des fous rires, à cause des costumes et des mouvements étranges, ils ne sont pas habitués.

  • Comme chant j‘avais fait une chanson de Beyoncé qui était la BO d’une série américaine sur Zorro.  Cette fois nous avons chanté They don’t really care about us de M.Jackson et avons chanté en nous accompagnant des frappes de mains.

arobase tournant lien vers son site pédagogique très riche http://madamemusique.canalblog.com/archives/2012/03/13/23877748.html

document élèves: sacre stravinsky 1  sacre stravinsky 2

Et une autre proposition de Mme Punsola de l’académie de Toulouse. Super ! Merci à Toi.

  • Niveau : 3eme
  • Séquence: Le sacre du printemps, entre rupture et continuité
  • Objectifs :  Identifier les éléments de rupture et de continuité dans le sacre du printemps / Naissance de l’art moderne
  • Oeuvres en parallèle: aucune
  • évaluations :  3 évaluations écrites

1- début de séquence (l’ouverture de la séquence débute avec cette évaluation, dès le premier cours de l’année)

2- Evaluation « Situer » (évalutaion très courte )
 3- Evaluation  » enjeux esthétiques »
à tout cela s’ajoute l’évaluation de la pratique créative ou du rythme de batterie (selon les classes ou les années) + chant note classe
  • socle commun  :
Situer dans le temps des oeuvres artistiques étudiées
Avoir des connaissances et des repères relevant de la culture artistique
Etre sensible aux enjeux esthétiques et humains d’une œuvre artistique
Etablir des liens avec les autres arts
+ les compétences reliées à la pratique vocale et instrumentale
  • Remarque sur cette écoute :  Super séquence pour faire comprendre aux élèves la naissance de l’art moderne que cela soit au niveau de la musique , de la danse, et de la peinture (ma collègue s’occupe des demoiselles d’Avignon) et en français ils abordent Nuit Rhénane qui correspond à la naissance de la poésie moderne.
 Pour faire court, je suis passionnée par cette oeuvre et j’ai du mal à me dire que je ne vais pas la faire l’année prochaine.
Il faut noter que ce cours est ambitieux mais qu’il fonctionne très bien même auprès des élèves qui ont des difficultés.
Les élèves s’en sortent très bien lors de l’oral d’HDA.
 
Seul regret , je voudrais trouver un autre chant, car Clocks me fatigue, je vais peut-être me diriger vers « America » extrait de west side story mais je n’ai pas encore étudié la question (cet été sans doute).
arobase ecrit

Le blog pédagogique de Mme Punsola c’est ICI  un blog très intéressant qui est pour moi un puits à idées

 

et vous ? Vous avez travaillé avec vos élèves sur cette oeuvre ?

Le partage est une richesse, cultivons le. N’hésitez pas à laisser vos remarques, vos idées. votre approche…avec le lien contact ( sur le menu de ce blog)

laurence

Laisser un commentaire