BATUC’ados

REGAENHO intro et tourne

Ils ont assuré même sous la pluie …fête du collège avant tout ! Merci à M. Bonnefous qui était en poste au collège d’Aignan pour être venu jouer avec nous après avoir encadré ses élèves sur un atelier Batucada sur une année. Une chouette expérience instrumentale partagée.

et un GRAND merci à Sébastien de la batucada SAMBASTONE pour cette participation…jusqu’au dernier jour et sous la pluie !

DSC_0341 DSC_0342 DSC_0343 DSC_0332 DSC_0333 DSC_0334 DSC_0336 DSC_0338 DSC_0327 DSC_0328 DSC_0329 DSC_0330 DSC_0322 DSC_0323 DSC_0324 DSC_0325 DSC_0326 DSC_0319 DSC_0320 DSC_0321

3è, séquence III: Liberté d’interpréter.

 

notes5

Nous allons travailler sur deux axes pour aborder le choix des interprètes concernant l’interprétation de leur chanson :

Le premier, sous forme d’écoute afin d’analyser les moyens utilisés par les chanteurs pour donner vie à leur texte

Le second, sous forme de création :  votre mise en bouche de textes et la liberté d’interprétation  que vous allez prendre ( je l’espère ) par rapport au texte.

bouches

 

1. Ecoutes:  

à noter …Nous allons aborder dans le cadre des écoutes , des oeuvres que vous pourrez facilement utiliser pour votre oral HDA

1ère chanson : La chanson de Craonne 

C’est une chanson anonyme recueillie par Paul Vaillant Couturier. Mais la mélodie existait déjà , on parle de parodie ( à l’origine la chanson s’appelait  Bonsoir M’amour) de Charles Sablon. ( il y a un lien très sympa en dessous pour écouter cette version)

  • Contexte Historique:

La chanson fait référence à la mutinerie de 1917 où la stratégie d’attaque du général Nivelle a causé la vie à 30 000 hommes en 10 jours. Craonne provient du nom du village où la bataille a eu lieu.

Le Chemin des Dames désigne un escarpement qui s’étire sur 35 kilomètres  et sur lequel sont morts pour rien 29.000 soldats français,

14-18_chemindesdamesLes poilus  ne supportant plus les sacrifices inutiles des mutineries éclatèrent çà et là. Les troupes au repos qui, après s’être battues avec courage mais inutilement, apprennèrent que leurs supérieurs voulaient les renvoyer au front sans plus d’utilité.

 

 

 

 

La réponse à cette mutinerie fut l’exécution de 49 soldats mutins sur les ordres de Petain.petain Car elle  fut prise comme un moyen de contestation par les dirigeants et ceux qui défiaient de la chanter risquait la cour martiale ( exécution par jugement militaire ).

Et elle fut cataloguée comme répertoires antimilitariste et anarchiste,  et interdite à la diffusion sur les ondes jusqu’en 1976 !

Si on écoute cette version de 1917 on note le décalage entre le texte engagé et le caractère dansant de la mélodie. ( comme une valse) et l’accompagnement à l’accordéon accentue ce sentiment.

 

eleve_prof-02Pour votre oral HDA , si vous choisissez cette chanson :

Il serait judicieux de faire une analyse succincte du texte par couplet ( quel caractère, quel sentiment ) relevez quelques termes pour expliquer. On va le faire à l’oral mais le temps nous manque…

Est ce que le chanteur ralentit à certains passages…et pourquoi… ? Quels termes sont importants ? Comment l’auteur critique la société et les hommes non mobilisés…

Si vous l’intégrez à vos 5 oeuvres, mettez la chanson de craonne dans la thématique art et pouvoir !  car c’est un  témoignage de l’artiste ( même si il est anonyme) contre la guerre.

Soyez malins ! L’année dernière ma séquence s’intitulait  » art état pouvoir » tout le monde a fait copier/coller

Cette année je demande un minimum de cogitationet  sur les feuilles corrigées j’ai à 90 %  » art culture et création  » ! construc galère

Pitié ! réfléchissez un peu

 

 

Si on visionne cet extrait de film  un long dimanche de fiançailles de Jeunet.
long dimanche fiançailles de JP Jeunet

 

On parlera de l’expression de ce soldat qui dans un dernier acte de désespoir défie les ennemis.

grâce à une collègue Mme Punsola, merci à toi !( je ne connaissais pas  ce site)  un lien très intéressant

arobase tournant

 

 

chansons qui font l'histoire

 

 

 

imprimantes

Ici le travail de synthèse de Mme Dabezies la collègue d’histoire du collège Salinis.

La feuille d’origine mise à disposition sur l’ENT, elle est à utiliser et à rendre dans les plus brefs délais . N’attendez pas la date limite …

Pour ceux qui ont besoin de la réimprimercraonne pdf blog 2014

ou dans ce format hda craonne

Pour les paroles de la chansonchanson de craonne

colere-3Pour les collègues passant par là ça serait vraiment sympa d’avoir un retour.

Vous avez ici le travail de 3 collègues mis à disposition ! Alors un petit mot, un petit commentaire …c’est toujours sympa

et d’autres idées proposées voir un échange de cours alors là ! c’est TRES sympa…

HDADes tableaux que vous pouvez facilement exploiter pour votre oral en complément de la chanson de Craonne, mais que nous n’aurons pas le temps d’aborder en cours….55 min c’est trop court

 

Soldat blessé Otto Dix

otto dix , Die Skatspieler

  • 2ème chanson : L’affiche rouge de Léo Ferré

C’est le poème le plus touchant dAragon ( écrivain, poète, résistant français ).

A l’occasion de l’inauguration en 1955 d’une rue portant le nom du « Groupe Manouchian », le poète Louis Aragon rédige un poème en hommage aux résistants de « l’affiche rouge ».

Ce poème, inspiré de la dernière lettre écrite par Michel Manouchian à sa femme Mélinée est publié dans Le roman inachevé en 1956.

Léo Ferré en a fait sa chanson la plus engagée. Pendant la Résistance les poèmes d’Aragon, signés François La Colère, circulaient de bouche à bouche, recopiés sur des bouts de papier…

 

Et vous quels sont les éléments que vous allez réutiliser pour interpréter cette chanson  ?

contexte historique

Manouchian faisait partie d’un groupe partisans communistes qui luttait pour la libération de la France.

Il fut dénoncé et arrêté avec ses vingt-deux camarades. Quelques heures avant leur exécution, de sa prison de Fresnes, il écrit une lettre d’adieu à sa femme Mélinée.

Ma chère Mélinée, ma petite orpheline bien-aimée,
Dans quelques heures, je ne serai plus de ce monde. Nous allons être fusillés cet après-midi à 15 heures. Cela m’arrive comme un accident dans ma vie, je n’y crois pas mais pourtant je sais que je ne te verrai plus jamais. Que puis-je t’écrire ? Tout est confus en moi et bien clair en même temps. 
Je m’étais engagé dans l’Armée de Libération en soldat volontaire et je meurs à deux doigts de la Victoire et du but. Bonheur à ceux qui vont nous survivre et goûter la douceur de la Liberté et de la Paix de demain.
 Je suis sûr que le peuple français et tous les combattants de la Liberté sauront honorer notre mémoire dignement.
 Au moment de mourir, je proclame que je n’ai aucune haine contre le peuple allemand et contre qui que ce soit, chacun aura ce qu’il méritera comme châtiment et comme récompense. Le peuple allemand et tous les autres peuples vivront en paix et en fraternité après la guerre qui ne durera plus longtemps. Bonheur à tous…
 J’ai un regret profond de ne t’avoir pas rendue heureuse, j’aurais bien voulu avoir un enfant de toi, comme tu le voulais toujours. Je te prie donc de te marier après la guerre, sans faute, et d’avoir un enfant pour mon bonheur, et pour accomplir ma dernière volonté, marie-toi avec quelqu’un qui puisse te rendre heureuse.
 Tous mes biens et toutes mes affaires je les lègue à toi à ta sœur et à mes neveux. Après la guerre tu pourras faire valoir ton droit de pension de guerre en tant que ma femme, car je meurs en soldat régulier de l’armée française de la libération. Avec l’aide des amis qui voudront bien m’honorer, tu feras éditer mes poèmes et mes écrits qui valent d’être lus. Tu apporteras mes souvenirs si possible à mes parents en Arménie.
 Je mourrai avec mes 23 camarades tout à l’heure avec le courage et la sérénité d’un homme qui a la conscience bien tranquille, car personnellement, je n’ai fait de mal à personne et si je l’ai fait, je l’ai fait sans haine.
 Aujourd’hui, il y a du soleil. C’est en regardant le soleil et la belle nature que j’ai tant aimée que je dirai adieu à la vie et à vous tous, ma bien chère femme et mes bien chers amis.
Je pardonne à tous ceux qui m’ont fait du mal ou qui ont voulu me faire du mal sauf à celui qui nous a trahis pour racheter sa peau et ceux qui nous ont vendus.
 Je t’embrasse bien fort ainsi que ta sœur et tous les amis qui me connaissent de loin ou de près, je vous serre tous sur mon cour. Adieu.
Ton ami, ton camarade, ton mari.
Michel Manouchian.

 

Dans la foulée des exécutions de Manouchian et de ses camarades, la propagande allemande placarde 15 000 exemplaires de cette fameuse affiche rouge portant en médaillons noirs les visages de dix fusillés. Au centre, la photo ­de Manouchian, avec cette inscription : « Arménien, chef de bande, 56 attentats, 150 morts, 600 blessés. ».

affiche rouge

Mais cette propagande sur les murs de Paris par l’ennemi produit l’effet contraire à celui escompté : pour toute la Résistance, elle devient l’emblème du martyre.

Ci dessous une version RAP très intéressante de cette chanson issue d’un spectacle

A nos morts 

 

 

 

HDA

 

Lorsque le street art laisse une trace, trouvez ci-joint une façade peinte par Popof dans le 20 ème arrondissement de Paris.

SONY DSC

Pour la semaine prochaine et à l’aide de vos connaissances en histoire, des notions abordées en musique et du lien ci-dessous

village gambetta ville de Paris

 

 

 

 

Rédigez sur votre cahier de musique un bref commentaire .

Commencez par décrire (dénotations) et analyser (connotations) ce que vous voyez. Et expliquez ensuite 3 ou 4 points qui pourraient créer un lien intéressant dans le cadre de votre oral si vous présentiez la chanson de Léo Ferré l’affiche rouge

 

2. Pratique vocale collective

Nous avions commencé l’interprétation de cette chanson sur la précédente séquence.

zazDans ma rue

interprétée par ZAZ

piafMais en fait il s’agit d’une chanson précédemment  interprétée par Edith Piaf

Je trouve néanmoins que ZAZ reste très fidèle à cette interprétation: Qu’en pensez vous ?

 



 

BONUS INTERNET :

c'est pas sorcierAllez un petit c’est pas sorcier: mais non c’est pas la honte ! C’est une émission de qualité qui aborde des notions que vous devez savoir pour votre brevet.

Alors autant que ça vous serve !

Pour ceux qui n’ont pas la curiosité de visionner cette émission, allez directement à la 22ème minute, ils évoquent la chanson la chanson de craonne.

.

écoute 8un peu de musique ça ne peut pas faire de mal !

Une interprétation très libre de la chanson de Craonne entre slam et jazz. 

Qu’en pensez vous ?

APIE du 3 février : pédagogie différenciée

Partant d’un constat qu’en cours nous devons enseigner à des élèves qui ont des capacité d’écoutes et des modes d’apprentissages très hétérogènes, nous tâcherons dans cette séquence de partager nos pratiques pédagogiques différenciées;

Trouvez des clés , des pistes de travail, des chants…échanger des partitions.arbre à musique

 

bref laisser en nous germer une idée

et qui sait aux prochains cours….l’essayer.

L’apie a eu lieu le Lundi 3 février de 18h à 20H

Murielle , Bernadette, Pascal, Sophie, Pat et Pat ,  Michèle étaient présents nous avons tenté de répondre à cette question de pédagogie différenciée partant d’un constat : vu l’hétérogénéité de nos classes nous adaptons régulièrement nos approches.

Cela permet d’atteindre nos objectifs, de favoriser l’implication de nos élèves, et de ne pas laisser de côté nos élèves en grande difficulté.

Trouvez ci-joint des pistes de réflexions . La mise en ligne de cet APIE est dans le but d’échanger, de partager sans aucune prétention.

1.En vrac :

quelques pistes et réflexions échangées et partagées pendant l’APIE.

  • Evaluation d’écoute: Avec le cahier, il est tout à fait possible d’évaluer avec le cahier ouvert. C’est au jeune d’aller chercher l’informations dans ces cours, de le rendre actif. Et de de cerner comment la trace écrite fonctionne.
  • Je sais écouter une œuvre : chercher avec les élèves les items qui seront évalués. Cela leur permet de comprendre et d’anticiper l’évaluation
  • L’écoute :  La structurer par des mots clé qui deviennent un automatisme (J’entends…….Je déduis……. Ensuite je construits une phrase……………..)
  • Pour les oeuvres descriptives : Demander d’écrire une histoire , de les guider dans l’écriture de l’histoire.
  • Pour réaliser une trace écrite  s’aider d’un réservoir de mots
  • Constituer des binômes,  laisser un moment pour travailler ensemble en répondant à une question.
  • Chacun évalue le travail d’un autre : ils sont exigeants  entre eux si il y a une grille d’évaluation fixe. Ils comprennent les difficultés de l’autre et tempèrent la note. Avoir un autre regard sur un élève et son handicap ( dyslexie…..mauvaise maîtrise de la langue, FLE…). Avoir Regard positif sur le travail de l’autre et ses difficultés. Le but étant d’être autonome dans l’évaluation.
  • Pour certains collègues ils posent  toujours les mêmes questions, dans le même ordre jusqu’à l’argumentation. Afin que cela devienne un réflexe.
  • Ne pas négliger la perception, le ressenti de l’écoute.

En conclusion

Nous avons abordé la pédagogie différenciée comme le fait d’adapter à chaque élève en fonction de ces difficultés et de ses capacités.

Mais nous sommes partis aussi  du constat qu’il était bien difficile de faire de la pédagogie différenciée avec 55 min de cours hebdo pour 30 élèves et un groupe de classe différents pour chaque niveau.  Et comme cela faisait plusieurs fois que le sacre remontait au fil des discussions et des Apie nous nous sommes dits qu’après tout on pourrait le prendre comme support…et attraper, piocher des idées pour avoir une pédagogie différenciée…..d’où cette deuxième partie

2. En concret :

une même oeuvre, le sacre du printemps et  4 approches différentes.

 

savantNous nous sommes dits après réflexion qu’une même oeuvre n’était jamais abordée de la même façon en fonction des objectifs attendus et obtenus, de la progression, de la classe…. et de l’enseignant et que du coup ces approches individuelles pouvaient s’intégrer dans notre rubrique  » pédagogie différenciée »

Alors  trouvez ci-joint  une oeuvre le sacre du printemps de Stravinsky et 4 manières de l’aborder. Ces documents élèves sont proposés par les collègues qui participent à l’APIE Gers.

Cours de Mme Brouihounat

  • niveau :3è
  • séquence: des ruptures dans l’art au début du XXè siècle .
  • Objectifs : comprendre en quoi les oeuvres abordées sont en rupture.
  • Oeuvres en parallèle: Duchamp, Apollinaire, les demoiselles d’Avignon
  • évaluation : J’ai  évalué la capacité à se repérer à l’écoute d’une musique avec le diagramme
  • socle commun: établir des liens entre des oeuvres différentes
  • Remarque sur cette écoute : Nous avons écouté l’adoration de la Terre à partir d’une vidéo avec une identification des instruments puis un suivi à partir d’un diagramme, pour les augures printaniers, nous avons travaillé la célèbre phrase rythmique avec les accents puis nous avons analysé la forme.
  • Si on reprend la notion de rupture en peinture, on peut aussi ajouter le fauvisme au début du siècle et en musique Schoenberg bien sûr.

doc élèvesLE SACRE DU PRINTEMPS

 

Cours de Mme Pujol

  • niveau : 3è
  • séquence:  le sacre du printemps
  • Objectifs : préparation pour l’épreuve du brevet
  • Oeuvres en parallèle: aucune
  • évaluation: lors du premier visionnage de la vidéo pour tester leur réaction.
  • socle commun: décrire un phénomène sonore avec un vocabulaire adapté , Identifier la formation instrumentale d’une oeuvre / situer une oeuvre dans un courant artistique, un style/ Etre capable de porter un jugement critique sur une oeuvre musicale
  • Remarque sur cette écoute: Avec du recul…  c’est  lourd si on veut vraiment tout faire entre la musique, les costumes, le contexte…un travail inter-disciplinaire avec la collègue d’Arts plastiques serait intéressant…(pour l’approche de costumes  ?)
  • doc élèves: Sacre du printemps Mme Pujol

 

Cours de Mme Cazagou,

  • niveau
  • séquence Art Rupture Continuité.
  • Objectifs : Percevoir pour quelles raisons l’oeuvre fut rejetée par le public lors de sa création.
  • Oeuvres en parallèle: Henry Messe du temps présent,  Psyché rock et Hendrix Purple Haze
  • évaluation : non
  • socle commun: pas eu le temps de réfléchir au socle pour cette oeuvre
  • Remarque sur cette écoute : Alors à mon tour de prendre du recul  sur cette oeuvre je l’ai présentée la semaine dernière. J’y suis allée en serrant le frein à main . ( Je la trouvais ardue ou ce sont des traumas de mes années de fac  🙂 ). Et puis en discutant avec mes collègues de l’Apie Gers, cela m’a donné envie d’essayer. Et ce cours a super bien fonctionné ! Les élèves ont trouvé des idées très intéressantes et j’ai même  pu intercepter les élèves en mission lunaire et autres allergiques aux cours d’educ mus.

Regrets : je me suis mal organisée sur l’année , je l’ai présentée trop tard cette oeuvre, mes 3è n’ont pas pu la présenter à l’oral, car leur pré-validation était passée. Mea Culpa. Alors en lisant l’approche de Marie- Stéphane je pense que je vais l’aborder plutôt dans l’année, et pourquoi pas dès le mois de septembre.

Je tiendrai ainsi compte de mes élèves de 3è qui ont trouvé que les oeuvres HDA étaient trop tardivement placées dans l’année, et me concernant, ils ont raison. 

doc élèves  stravinsky le sacre blog 2014

 

Cours de Mme Bruned

  • niveau : 3è
  • séquence:  histoire des arts
  • Objectifs : donner tous les éléments nécessaires pour une bonne préparation
  • Oeuvres en parallèle:
  • évaluation :
  • socle commun:
  • Remarque sur cette écoute :

sacre 1ère danse bernadette

merci à toi pour ce partage..alors que tu es désormais en vacances prolongées !

 

Cela serait vraiment génial que d’autres collègues passant sur ce blog proposent leur cours….. 🙂

C’est chose fait avec Madame Musique de l’académie de Paris. Merci à toi Joëlle pour ce partage.

  • niveau : 3è
  • séquence:  Musique et Arts vivants
  • Objectifs De quelle façon la musique de danse peut-elle évoquer les symboles du rituel ? 
  • Oeuvres en parallèle:  Pour les périphériques, on a écouté la Danse rituelle du feu de De falla. Puis des musiques à « accents » déplacés, musique karnatique avec pratique du Nattuwangam (syllabes rythmiques de la danse) et flamenco (aves pratique des Palmas).
  • évaluation : voir document en lien
  • socle commun: voir document en lien
  • Remarque sur cette écoute: 

    Le bilan (ça fait 2 fois que j’expérimente cette séquence) est très variable selon les années ou les classes.

    Globalement l’oeuvre est bien reçue en 3ème, après quelques étonnements face à cette musique, le côté primitif, l’allusion au cubisme les interpelle beaucoup et le lien image / son est bien compris. Le visionnage de quelques extraits déclenche des fous rires, à cause des costumes et des mouvements étranges, ils ne sont pas habitués.

  • Comme chant j‘avais fait une chanson de Beyoncé qui était la BO d’une série américaine sur Zorro.  Cette fois nous avons chanté They don’t really care about us de M.Jackson et avons chanté en nous accompagnant des frappes de mains.

arobase tournant lien vers son site pédagogique très riche http://madamemusique.canalblog.com/archives/2012/03/13/23877748.html

document élèves: sacre stravinsky 1  sacre stravinsky 2

Et une autre proposition de Mme Punsola de l’académie de Toulouse. Super ! Merci à Toi.

  • Niveau : 3eme
  • Séquence: Le sacre du printemps, entre rupture et continuité
  • Objectifs :  Identifier les éléments de rupture et de continuité dans le sacre du printemps / Naissance de l’art moderne
  • Oeuvres en parallèle: aucune
  • évaluations :  3 évaluations écrites

1- début de séquence (l’ouverture de la séquence débute avec cette évaluation, dès le premier cours de l’année)

2- Evaluation « Situer » (évalutaion très courte )
 3- Evaluation  » enjeux esthétiques »
à tout cela s’ajoute l’évaluation de la pratique créative ou du rythme de batterie (selon les classes ou les années) + chant note classe
  • socle commun  :
Situer dans le temps des oeuvres artistiques étudiées
Avoir des connaissances et des repères relevant de la culture artistique
Etre sensible aux enjeux esthétiques et humains d’une œuvre artistique
Etablir des liens avec les autres arts
+ les compétences reliées à la pratique vocale et instrumentale
  • Remarque sur cette écoute :  Super séquence pour faire comprendre aux élèves la naissance de l’art moderne que cela soit au niveau de la musique , de la danse, et de la peinture (ma collègue s’occupe des demoiselles d’Avignon) et en français ils abordent Nuit Rhénane qui correspond à la naissance de la poésie moderne.
 Pour faire court, je suis passionnée par cette oeuvre et j’ai du mal à me dire que je ne vais pas la faire l’année prochaine.
Il faut noter que ce cours est ambitieux mais qu’il fonctionne très bien même auprès des élèves qui ont des difficultés.
Les élèves s’en sortent très bien lors de l’oral d’HDA.
 
Seul regret , je voudrais trouver un autre chant, car Clocks me fatigue, je vais peut-être me diriger vers « America » extrait de west side story mais je n’ai pas encore étudié la question (cet été sans doute).
arobase ecrit

Le blog pédagogique de Mme Punsola c’est ICI  un blog très intéressant qui est pour moi un puits à idées

 

et vous ? Vous avez travaillé avec vos élèves sur cette oeuvre ?

Le partage est une richesse, cultivons le. N’hésitez pas à laisser vos remarques, vos idées. votre approche…avec le lien contact ( sur le menu de ce blog)

laurence

APIE du 6 janvier 2014: la création.

notes ligne élec

 Un grand merci à Michèle, Pascal, Patricia, Sophie pour ce moment de partage.  

Un moment très riche d’échanges !

Une pensée à Bernadette, Murielle et Patricia N qui n’ont pas réussi à se libérer pour cet atelier

  1. Idée de départ :

Comment intégrer des créations dans nos pratiques pédagogiques.

Quels sont les éléments qui caractérisent la création :

une part d’invention, et j’interprète et je les donne à entendre.

2 . Idées échangées:savant

Ces créations peuvent prendre des axes complètement différents en fonction du groupe d’élèves que vous avons, de l’espace classe, des instruments à disposer et de notre conviction. ( on démarre par une idée , une envie « et si on essayait » …on s’aperçoit que « ah c’était pas si mal »….et tout compte fait « on enregistre ?  »

  • SI L’HISTOIRE M’ETAIT CONTEE: lecture vert

On raconte une brève histoire avec une action ou un caractère précis, ou une ambiance. On met à disposition un ensemble de petites percussions diverses et variées.

Ils cherchent on tâtonne pour retracer cette histoire.  Ils montrent aux autres , Ils donnent à entendre notre interprétation sonore de cette histoire récitée.

+ peu de matériel nécessaire, comme l’histoire est connue de tous….on arrive facilement à imager.

nous n’avons pas essayer cette idée avec nos élèves, c’est juste une expérience vécue dans le cadre d’un stage.

  • CREATION INSTRUMENTALE en 5è, ( dans une séquence intitulé les  » 4 éléments du sons »)

Oeuvre de référence Iannis Xenakis : Pithoprakta   écoute ici Pithoprakta

1ère étape:Analyse des sons, définition

2ème étape : Reproduire ce petit extrait de 25 secondes à l’aide de plusieurs petits instruments de percussions + instruments à cordes ( ici une guitare; et un violon)

3ème étape: Inventer une atmosphère calme en réutilisant certaines notions évoquées dans l’oeuvre de Xenakis. Dynamiser en rajoutant les instruments pour un crescendo pour les différences d’atmosphère

4ème étape :Grille de création fournie, ce qu’on entend, les instruments utilisés, les notions abordées.

5ème étape: Répétition avec la voix…pour l’écoute entre eux. Savoir ce qu’on fait, à quel moment de quelle manière.

6ème étape : Le  Concert final ! on interprète devant le groupe classe

+ on aborde une oeuvre plutôt difficile du répertoire contemporain. La répétition avec la voix permet de résoudre le problème du nombre d’instrument disponible. Et favorise l’écoute. Une évaluation par séquence est prévue ( on peut aussi valider les compétences du socle)

le temps que cela prend..pour arriver au concert final

  •  MISE EN BOUCHE bouches

Derrière ce titre tout en finesse se cache une création en fin de séquence sur l’Afrique, pour une classe de 5è

1ère étape: Lecture du poème coup de pilon 1956 de David Diop dans son recueil présence africaine

2ème étape: Expliquer la notion de mise en bouche du poème c’est à dire mettre en voix ce poème dans le but de rendre vivant le texte.

3ème étape on se penche sur les deux premières strophes pour échanger des idées, la manière de réciter, quel terme mettre en avant…quelle couleur donner au texte. Le fil conducteur reste le texte.

4ème étape: les élèves cherchent de leur côte ( par petit groupe désigné…ou non…telle était le débat de ce soir) une idée par strophe. Quelle intention ? quel sentiment ?

5ème étape : interpréter devant le groupe et évaluation selon certains critères. L’idée devait être cohérente avec texte/qualité de la réalisation/l’implication/ participation au travail de groupe

Seul le corps et la voix sont nécessaires. Un // avec l’histoire des arts origina

  • Séquence sur la voix: à la manière de Cathy Berberian / créer une histoire que les copains doivent comprendre.

La représenter graphiquement ( après avoir étudié un passage de la partition de Stripsody)

L’interpréter avec la voix.

Critères évalués: Soin apporté aux documents / consignes respectées /utiliser des éléments musicaux entendus dans stripsody / qualité d’interprétation/ Travail rendu dans les meilleurs délais

+ travail plus approfondit au niveau du graphisme, car travail personnel à la maison. Certains élèves ont choisi des histoires facilement identifiable. On peut identifier, le méchant, ou un accident….

travail peu ou voir bâclé au niveau du graphisme car aucun travail personnel à la maison.

 

  • Création sur une chanson : Créer un accompagnement de chansonnotes

par le biais de Percus corporelles  d’accompagnements vocaux en plus de la mélodie.

+ un moment de création facile à mettre en place sur une chanson. Il est facile de rajouter pour les élèves une autre rythmique. Validation du socle.

  • A partir de la chanson « le chant des partisans »

Cette chanson nous a fait remarqué notre collègue possède tous les éléments facilement exploitables : Bouche fermée Rythmique et des phrases simples

3 pistes de création :Un accompagnement en bouche fermée peut être réalisé/ Un ostinato corporel/Une imitation de la phrase mélodique. En vue de l’évaluation : le petit groupe doit rajouter 2 éléments  dans la chanson et les intégrer  dans une structure imposée « intro couplet refrain conclusion »

  • Je crée un instrument avec des  matériaux de récupération en classe de 5è

    définition d’un instrument à cordes: l’importance de la longueur de la cordes, la caisse de résonance. Et comment créer des sons de différentes hauteurs.

Réaliser un instrument avec des simples matériaux de récupération et pouvoir reproduire une mélodie simple ( au clair de la lune proposé).

Présenter son instrument, sa réalisation

et produire la mélodie en veillant à une justesse…ou du moins à ce que la ligne mélodique soit reconnaissable.

+  Les élèves débrouillards ont facilement accroché à l’idée et un parallèle au programme de géographie peut être facilement mis en place notamment sur les instruments de l’orchestre des bidonvilles. voir document ci-dessous.

les élèves en décrochage, ou pour lesquels la famille n’est pas en capacité d’aider se retrouve pénalisé…néanmoins une simple boîte d’allumette et 3 élastiques peuvent palier à ce problème…Le temps passé à la maison pour ce genre de réalisation.

 

3. Bilan de cet atelier:visages-05

Nous avons été très contents de nous retrouver…les idées ont fusé ! Même si le sujet n’était pas facile pour tout le monde. ( moi la première 😉 ) j’avoue.

Les problèmes rencontrés dans nos pratiques : c’est la gestion du temps. Cela alourdit considérablement la séquence….. Il faut voir la création et la séquence dans une autre orientation. Ne choisir qu’une seule écoute de référence pour lancer le travail, et les autres séances sont consacrées essentiellement à la création.

4. Documents disponibles

pour la construction des instruments de musique

 

le même reportage mais issu de l’émission No comment….c’est à dire sans commentaire de présentateur…exploitable en cours.

4.Thème de la prochaine séance :  lundi 3 février  la pédagogie différenciée.

pas de crainte ! crise

C’est échanger des clés pour s’adapter à nos élèves, à un groupe et évaluer autrement.

Alors vous venez ?

APIE’s back !

 

Bonne résolution pour cette nouvelle année ?
Que l’APIE fonctionne après un premier trimestre en stand by .
Qu’on se le dise !
notes ligne
  • L’apie kesaCO ? 
    L’apie est administrativement au collège salinis . C’est un Atelier de Pratique Inter Etablissements pour échanger des idées pédagogiques sur la pratique musicale en établissement scolaire ( primaire et collège). Cet atelier fonctionne depuis 3 ans grâce à l’initiative de M. Planchand, principal du collège Salinis, et de Mme Petrali, IPR d’éducation musicale  sur l’académie de Toulouse.  Mais surtout à un petit noyau  de collègues sympathiques répartis autour d’Auch essentiellement.
Par ordre alphabétique:
M. Bonnefous du lycée Pardailhan, collège de Mauvezin et. ?
Mme Brouilhounat du collège de l’oratoire à Auch
Mne Bruned du collège de Masseube.
Mme Cazagou du collège Salinis à Auch
Mme Fabre du collège de Mielan.
Mme Nortes du collège de Samatan,
Mme Pujol du collège de Vic Fezensac et du collège de Carnot à Auch
Mme Rebouil du collège d’Aignan et Eauze
 

  • « J’ai loupé des séances »…. »pas trop envie de m’intégrer » à un groupe déjà constitué ! Pas de panique , cet atelier n’a pas fonctionné au 1er trimestre . La faute à qui ? Au temps qui nous manque tout simplement. Il n’est pas facile de tout concilier…mais après ces 3 mois sans rien et bien nous nous sommes tous renfermés dans notre petit quotidien boulot – tribu- trajet -établissements de rattachement (à mettre dans le sens que vous voulez). Pas d’idée échangées, pas de truc qui fonctionne, ni de partition de chanson qui tourne..nous sommes tous restés dans notre coin.énervé
  • comment ça fonctionne ? Un lundi par mois… sauf les mois avec les conseils de classe car c’est trop difficile de concilier les emplois du temps de chacun . Donc prochain lundi….8h 19H30. On choisit une piste de travail pour être plus efficace. Si l’envie vous tente, vérifiez par mail la veille ou le jour même que la séance a bien lieu…car nous avons parfois des urgences de dernières minutes…et demandez mon portable ( par mail) car le portail du collège après 18h est fermé.
  • thème de l’Apie proposé par Sophie pour le 6 janvier  : moment de créations
No stress bonhomme peurderrière ce titre…on cherche des idées pour des impros, des créations collectives…
visages-06vous en faîtes ? vous avez des expériences à partager ?Quelles soient vocales ou rythmiques …?
positif ou négatif ?
quelle contrainte ? espace ? temps ?
des pistes pour l’intégrer à nos séquences ? valider le socle ?
trace enregistrée ?
visages-05Jamais fait ? jamais osé ?
besoin d’idées à germer ?
envie de vous lancer ?
cogitons ensemble.
à demain …peut être…ou à une prochaine !
laurence cazagou pour l’équipe de l’APIE.