Mois : janvier 2013

un peu d’histoire en musique…

un peu d’histoire en musique…

ça ne peut pas faire de mal…et c’est fait avec talent !

C’est un lien trouvé par une collègue….ouvrez vos oreilles ….

mes élèves de 6è y retrouveront Bach, Beethoven, haydn

mes élèves de 5è y retrouveront entre autre la musique du moyen âge, les troubadours

mes élèves de 4è,entendront la musique de ballet le lac des cygnes, le boléro de Ravel, le blues

mes 3è….et bien certaines oeuvres abordées en 6è, 5è et en 4è… Ouvrez vos oreilles chaque époque musicale illustrée ne dure que quelques secondes…

[embedplusvideo height= »356″ width= »584″ standard= »http://www.youtube.com/v/If_T1Q9u6FM?fs=1″ vars= »ytid=If_T1Q9u6FM&width=584&height=356&start=&stop=&rs=w&hd=0&autoplay=0&react=1&chapters=&notes= » id= »ep1048″ /]

Publié par Mme Cazagou dans Le coin des découvertes, 2 commentaires
musiques du monde….. Imagine.

musiques du monde….. Imagine.

Vous reconnaîtrez Imagine la chanson mythique des Beatles puis

vous suivrez le talent prodigieux  du pianiste Herbie Hancock herbie kancock

 

 

 

 

 

pour vous laissez porter par les talents de nombreux musiques issus de la world music et des musiques traditionnelles.

 

[embedplusvideo height= »356″ width= »584″ standard= »http://www.youtube.com/v/mVAQl7qq-aI?fs=1″ vars= »ytid=mVAQl7qq-aI&width=584&height=356&start=&stop=&rs=w&hd=0&autoplay=0&react=1&chapters=&notes= » id= »ep4739″ /]

Publié par Mme Cazagou dans Le coin des découvertes, 3 commentaires
Prochaine Flash Mob….

Prochaine Flash Mob….

M. Planchand impressionné par votre flash mob l’année dernière…espère ce niveau pour le mois de juin….visages-06

mais prenez le temps de lire ceci avant

Il y a une danse impressionnante, 
appelée Guanyin aux mille mains, 
considérant la coordination étroite nécessaire

leur réalisation est tout simplement incroyable, 
et les danseurs sont tous sourds et muets. 
En se fondant uniquement sur des signaux
 de formateurs aux quatre coins de la scène,
ces danseurs extraordinaires offrent un spectacle
 visuel qui est à la fois complexe et émouvant.

Leur première performance internationale était
 en Athènes lors de la cérémonie de clôture
 des Jeux para-olympiques de 2004.

Il y a longtemps que ce groupe a été enregistré 
dans le répertoire des artistes handicapés 
de la Chine Populaire et a voyagé dans plus 
de 40 pays
La vidéo a été enregistrée à Beijing 
pendant la Fête du Printemps cette année.

 

 

[embedplusvideo height= »356″ width= »584″ standard= »http://www.youtube.com/v/7vs-H7xLnrs?fs=1″ vars= »ytid=7vs-H7xLnrs&width=584&height=356&start=&stop=&rs=w&hd=0&autoplay=0&react=1&chapters=&notes= » id= »ep6789″ /]

danse_9

Publié par Mme Cazagou dans Le coin des découvertes, 6 commentaires
petit Edward…deviendra grand ?

petit Edward…deviendra grand ?

[embedplusvideo height= »356″ width= »584″ standard= »http://www.youtube.com/v/BNNFtlF9CDE?fs=1″ vars= »ytid=BNNFtlF9CDE&width=584&height=356&start=&stop=&rs=w&hd=0&autoplay=0&react=1&chapters=&notes= » id= »ep6102″ /]

c’est mignon…

mais bon ce n’est que de la gestuelle..

chef mainun chef d’orchestre, un vrai, lui travaille avec l’orchestre connaît toutes les parties de tous les instruments..assemble avec eux les difficultés, les phrases, l’expression

 

et là  je ne pense pas que ce gamin ait réalisé ce travail. Il connaît l’oeuvre dans sa globalité, il a une gestuelle il vit ( avec talent) chaque phrase…chef d'orch singe

 

Publié par Mme Cazagou dans Le coin des découvertes, 0 commentaire
les poubelles boys…

les poubelles boys…

Quelques tuyaux, et beaucoup de talents..

à écouter..

Publié par Mme Cazagou dans Le coin des découvertes, 0 commentaire
3è, séquence III: art, état et pouvoir

3è, séquence III: art, état et pouvoir

James Nachtwey, Nicaragua 1984 relic of civil war became a monument in a park

Question: Une oeuvre musicale peut-elle être le témoignage des conflits du XXème siècle ?

Objectifs à atteindre :

– en musique : cerner quelques éléments de la musique contemporaine

– en histoire de arts : vous préparer avec sérieux ( bientôt, peut être)

– en pratique vocale : la chanson engagée

A. ACTIVITE D’ECOUTE:

1ère oeuvre: lorsqu’une oeuvre rend hommage.

Different train, during the warIl s’agit ici d’une oeuvre de l’époque contemporaine

de Steve Reich

Oeuvre mixte faisant appel à un dispositif technologique particulier: un quatuor à cordes sur scène jouant en synchronisation avec une bande préalablement enregistrée
Steve Reich est un des pionniers de la musique minimaliste. À partir de 1976, il développe une écriture musicale basée sur le rythme et la pulsation

 

Petit rappel définition

le quatuor à cordes est toujours constitué de 2 violons, 1 alto, 1 violoncelle

Cette formation appartient au répertoire de musique de chambre. Rien à voir avec votre pyjama robe de chambre , c’est une musique pour petit effectif.

 

Travail pour la semaine prochaine sur cette oeuvre.

  1. Réecoutez l’oeuvre entendue en cours
  2. Relisez en même temps mon cours ( collé dans votre cahier que vous n’ouvrez jamais parfois)
  3. Ensuite répondez à la question suivante : dans quel lieu joue le quatuor à cordes sur cette vidéo? Expliquez leur choix.

A propos de son oeuvre, Steve REICH expliquait lors d’un entretien

« J’utilise dans Different Trains, une nouvelle manière de composer. L’idée générale est d’utiliser des enregistrements de conversations comme matériau musical.
Je songe qu’étant juif, si j’avais été en Europe pendant cette période, j’aurais sans doute pris des trains bien différents.
En pensant à cela, j’ai voulu écrire une oeuvre qui exprime avec précision cette situation. Voilà ce que j’ai fait pour préparer la bande magnétique :
– j’ai enregistré ma gouvernante Virginia, maintenant âgée de plus de soixante-dix ans, qui évoque nos voyages en train.
– j’ai enregistré un ancien employé des wagons-lits sur la ligne New York – Los Angeles, maintenant à la retraite et âgé de plus de quatre-vingts ans
– j’ai rassemblé des enregistrements de survivants de l’holocauste : Rachella, Paul et Rachel, tous à peu près de mon âge et vivant aujourd’hui en Amérique, qui parlent de leurs expériences
– j’ai rassemblé des sons enregistrés de trains américains et européens des années 1930, 1940.
Pour combiner les conversations sur bande magnétique et les instruments à cordes, j’ai sélectionné des exemples brefs de discours, aux différences de ton plus ou moins marquées, et je les ai transcrits aussi précisément que possible en notation musicale.
Ensuite, les instruments à cordes imitent littéralement la mélodie du discours
Les exemples de conversation et les bruits de trains ont été transférés sur bande magnétique à l’aide d’un échantillonnage de claviers, les sampling keyboards,et d’un ordinateur.
Trois quatuors à cordes séparés ont aussi été ajoutés à la bande magnétique pré-enregistrée et le quatuor final, joué par des musiciens, vient s’ajouter lors du concert. 
Cette composition est une sorte de théâtre multimédia combinant documentaire, musique et vidéo. »
Steve Reich, 1989.

Contexte historique ayant influencé la création de l’oeuvre: 

La domination nazie sur l’Europe, quels aspects ? Quels impacts ?

le pillage économique de l’Europe
l’obligation pour les prisonniers militaires et civils de venir travailler en Allemagne
la torture et d’exécution des opposants politiques au régime
la persécution et l’extermination des juifs  et des tsiganes

imprimantes

different train 2013 blog

 

2ème  oeuvre :  lorsqu’une oeuvre dénonce les atrocités de la guerre.

Penderecki Thrène à la mémoire des victimes d’hiroshima

Repères culturels : Cette œuvre  a été composée en 1959 à l’origine, l’oeuvre s’appelait « 8’37 » ( c’est la durée de l’attaque sur Hiroshima le 6 août 1945 à 8h15 par le bombardier B 29 Enola Gay, qui largue sur le port japonais d’Hiroshima la première bombe atomique)

 

Krzysztof PENDERECKI est un compositeur contemporain polonais né en 1933  dont la citation résume son acte de création
 « Puisse le Thrène exprimer ma ferme conviction que les sacrifices d’Hiroshima ne soient jamais oubliés et perdus. »

 

C’est un hommage aux victimes de la guerre mais pas seulement au peuple japonais. 
Ce grand crime ( Auschwitz) est dans mon subconscient depuis la guerre où j’assistais enfant à la destruction du ghetto de ma ville natale.
Pourquoi cette oeuvre appartient au répertoire de la musique contemporaine ?
C’est un orchestre de cordes réunissant 52 musiciens : 24 violons, 10 altos, 10 violoncelles et 8 contrebasses
Il n’y a pas de pulsation rythmique.
Il n’y a pas de mélodies on parle plutôt de climats créés par l’utilisation particulière des cordes.

Par exemple il y a des Tremolo ( C’est une techique instrumentale pour faire trembler  rapidement les notes).

On joue Col legno ( c’est lorsqu’on frappe les cordes avec le bois de l’archet  au lieu de les frotter )

On utilise des Glissandi ( c’est lorsqu’on glisse d’une note à une autre)

et il y a des Clusters (c’est à dire des blocs de notes)

 

D’où vient  le terme Thrène ?

En grec antique un thrène est une lamentation funèbre chantée lors des funérailles

Contexte historique: l’après-guerre c’est?
Une victoire au goût amer plus de 50 millions de victimes,
la découverte des camps
et  la maîtrise de l’arme atomique.

 

Hiroshima 
après le bombardement
du 6 août 1945.
Le souffle de l’explosion et la chaleur dégagée ne laissèrent pas une âme dans un rayon d’un kilomètre.
70 000 personnes moururent immédiatement ou dans l’année qui suivit des suites de leur exposition aux radiations.
On dénombre140 000 victimes au total.
La guerre en Europe était terminée (8 Mai 1045) mais les Japonais ne voulaient pas se rendre. Il y a eu une deuxième bombe sur Nagasaki, le 9 Août 1945.
imprimantes
FLE
pour mes élèves FLE
HISTOIRE DE ARTS

  Une référence utilisable pour votre oral histoire des arts  ?
( mais oui biensûr peut être ! vous allez choisir votre sujet au plus vite dès à présent ) 🙂
 N’attendez pas pour choisir une oeuvre que vous présenterez à l’oral…nous sommes là  encore faut-il vous activer, vous réveiller, vous secouer

 

et pas seulement sur le portable !
Par exemple Le tableau Guernica de Picasso, des affiches de propagande, de résistance, des monuments aux morts ou des sculptures qui dénoncent les massacres générés par les guerres…ou qui rendent hommage.

B. PRATIQUE VOCALE : La chanson engagée.

La chanson engagée est une oeuvre chantée à travers laquelle  l’artiste revendique ses idées, sa position face à un contexte historique.

Il dénonce une réalité et transmet un message d’espoir.

 

Le texte a toute son importance pour toucher l’auditeur et lutter contre l’oubli.

En fonction des classes et de votre implication je vais choisir parmi ce répertoire.

Le déserteur Boris Vian

Boris Vian a publié cette chanson le 7 mai 1954, jour de la défaite de la France dans la bataille de Điện Biên Phủ qui marque la fin de la guerre d’Indochine. Elle fut ensuite censurée quand les conflits en Algérie éclatèrent car elle dénonçait le patriotisme. L’interdiction ne sera levée qu’en 1962

Elle a été interpretée par plusieurs chanteurs, dont Boris Vian lui-même et Renaud qui en a fait une adaptation sous le titre Déserteur.

clic ici

le déserteur plus d’info

[embedplusvideo height= »465″ width= »584″ standard= »http://www.youtube.com/v/gjndTXyk3mw?fs=1″ vars= »ytid=gjndTXyk3mw&width=584&height=465&start=&stop=&rs=w&hd=0&autoplay=0&react=1&chapters=&notes= » id= »ep4163″ /]

 

L’affiche rouge de Léo Ferré

C’est le poème le plus touchant d’Aragon ( écrivain, poète, résistant français ).

A l’occasion de l’inauguration en 1955d’une rue portant le nom du « Groupe Manouchian », le poète Louis Aragon rédige un poème en hommage aux résistants de « l’affiche rouge ».

Ce poème, inspiré de la dernière lettre écrite par Michel Manouchian à sa femme Mélinée est publié dans Le roman inachevé en 1956.

Léo Ferré en a fait sa chanson la plus engagée. Pendant la Résistance les poèmes d’Aragon, signés François La Colère, circulaient de bouche à bouche, recopiés sur des bouts de papier…

 

contexte historique

Manouchian faisait partie d’un groupe partisans communistes qui luttait pour la libération de la France.

Il fut dénoncé et arrêté avec ses vingt-deux camarades. Quelques heures avant leur exécution, de sa prison de Fresnes, il écrit une lettre d’adieu à sa femme Mélinée.

Ma chère Mélinée, ma petite orpheline bien-aimée,
Dans quelques heures, je ne serai plus de ce monde. Nous allons être fusillés cet après-midi à 15 heures. Cela m’arrive comme un accident dans ma vie, je n’y crois pas mais pourtant je sais que je ne te verrai plus jamais. Que puis-je t’écrire ? Tout est confus en moi et bien clair en même temps. 
Je m’étais engagé dans l’Armée de Libération en soldat volontaire et je meurs à deux doigts de la Victoire et du but. Bonheur à ceux qui vont nous survivre et goûter la douceur de la Liberté et de la Paix de demain.
 Je suis sûr que le peuple français et tous les combattants de la Liberté sauront honorer notre mémoire dignement.
 Au moment de mourir, je proclame que je n’ai aucune haine contre le peuple allemand et contre qui que ce soit, chacun aura ce qu’il méritera comme châtiment et comme récompense. Le peuple allemand et tous les autres peuples vivront en paix et en fraternité après la guerre qui ne durera plus longtemps. Bonheur à tous…
 J’ai un regret profond de ne t’avoir pas rendue heureuse, j’aurais bien voulu avoir un enfant de toi, comme tu le voulais toujours. Je te prie donc de te marier après la guerre, sans faute, et d’avoir un enfant pour mon bonheur, et pour accomplir ma dernière volonté, marie-toi avec quelqu’un qui puisse te rendre heureuse.
 Tous mes biens et toutes mes affaires je les lègue à toi à ta sœur et à mes neveux. Après la guerre tu pourras faire valoir ton droit de pension de guerre en tant que ma femme, car je meurs en soldat régulier de l’armée française de la libération. Avec l’aide des amis qui voudront bien m’honorer, tu feras éditer mes poèmes et mes écrits qui valent d’être lus. Tu apporteras mes souvenirs si possible à mes parents en Arménie.
 Je mourrai avec mes 23 camarades tout à l’heure avec le courage et la sérénité d’un homme qui a la conscience bien tranquille, car personnellement, je n’ai fait de mal à personne et si je l’ai fait, je l’ai fait sans haine.
 Aujourd’hui, il y a du soleil. C’est en regardant le soleil et la belle nature que j’ai tant aimée que je dirai adieu à la vie et à vous tous, ma bien chère femme et mes bien chers amis.
Je pardonne à tous ceux qui m’ont fait du mal ou qui ont voulu me faire du mal sauf à celui qui nous a trahis pour racheter sa peau et ceux qui nous ont vendus.
 Je t’embrasse bien fort ainsi que ta sœur et tous les amis qui me connaissent de loin ou de près, je vous serre tous sur mon cour. Adieu.
Ton ami, ton camarade, ton mari.
Michel Manouchian.

 

Dans la foulée des exécutions de Manouchian et de ses camarades, la propagande allemande placarde 15 000 exemplaires de cette fameuse affiche rouge portant en médaillons noirs les visages de dix fusillés. Au centre, la photo ­de Manouchian, avec cette inscription : « Arménien, chef de bande, 56 attentats, 150 morts, 600 blessés. ».

affiche rouge

Mais cette propagande sur les murs de Paris par l’ennemi produit l’effet contraire à celui escompté : pour toute la Résistance, elle devient l’emblème du martyre.

 

Ci dessous une version RAP très intéressante de cette chanson issue d’un spectacle A nos morts 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ou No Bravery de James Blunt

est né dans le sud-ouest de l‘Angleterre. 

Dans une famille de militaires de père en fils, et ce depuis des générations, James ne déroge pas à la règle : après ses études, il s’engage dans l’armée britannique où il atteint le grade de capitaine.

Il participe à la mission de paix en ex-Yougoslavie.

Il compose “NO BRAVERY” (trad. Aucun courage) entièrement pendant son séjour militaire au Kosovo alors qu’il était soldat pour l’OTAN en 1999.

Il raconte : « J’ai servi au Kosovo lors de la campagne de bombardements, et des accords de paix. Nous devions tout faire pour éviter que les gens s’entre-tuent. Vous entriez dans des maisons incendiées, dans des champs de cadavres et vous aviez vraiment le sentiment que quelqu’un ou quelque chose d’incroyablement démoniaque était passé par là ».

No Bravery n’est pas seulement une chanson de protestation contre la guerre, « c’est une chanson fataliste, tout comme le reste de l’album », a expliqué James Blunt.

Il quitte l’armée en 2002 pour se consacrer pleinement à sa passion : la musique.

[embedplusvideo height= »465″ width= »584″ standard= »http://www.youtube.com/v/gh41Wxez9PE?fs=1″ vars= »ytid=gh41Wxez9PE&width=584&height=465&start=&stop=&rs=w&hd=0&autoplay=0&react=1&chapters=&notes= » id= »ep7616″ /]

imprimantes

Pour les absentsCry et les enrhumés des pantoufles…c’est par ici pour les paroles de la dernière chanson de cette séquence

no bravery james blunt contexte blog 2013

 

 

C TRAVAIL EN AUTONOMIE

Ce travail en autonomie prévu la semaine prochaine va vous permettre d’affiner d’utiliser vos connaissances sur les conflits historiques du 20 ème siècle et surtout de synthétiser vos acquis en arts plastiques, en histoire et en musique.

Vous aurez un de ces 2 sujets possibles ( tirage au sort 🙂 )

La 1ère guerre mondiale ou la résistance en France pendant la seconde guerre mondiale. Bref tout ce que vous devez savoir pour votre brevet blanc…isn’t it ? 🙂

et une série de question permettant de mettre en relation une chanson / une oeuvre picturale /  et un contexte historique. ( ça nous évitera à un certain élève de nous dire … »bein le contexte historique de la chanson : c’est l’histoire ! » 🙁 )

URGENTN’oubliez pas de prendre votre cahier d’histoire ou votre livre pour y puiser des compléments

et votre casque audio pour ceux qui travailleront en salle informatique !

 

1er axe de travail:  LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE

Otto Dix est un peintre allemand du XXe (1891-196)  qui s’est engagé en 1914 dans une compagnie de mitrailleurs. « Il fallait que je vive ça. Je le voulais… il faut que je vois tout de mes propres yeux… ».  Il a combattu pour l’Allemagne lors de la 1ère Guerre Mondiale en France et en Russie


Chanson de Craonne

Paroles anonymes diffusées par Paul Vaillant-Couturier. Musique de Charles Sablon, 1917.

C’est une chanson populaire et contestataire chantée par les soldats fran!ais durant la première guerre mondiale. Elle fut censurée en raison de sa position anti-militariste.

lecture vertCompétences attendues en histoire: 

De 1913 à 1920 la France est dirigée par le président Raymond Poincaré et nous sommes sous la IIIè République. L’offensive désastreuse du Général Nivelle pousse les soldats à se mutiner contre ses ordres près du village de Craonne en Picardie.

Les paroles de la chanson de Craonne sont à lire pour le prochain cours.

Quand au bout d’huit jours le r’pos terminé
On va reprendre les tranchées,
Notre place est si utile
Que sans nous on prend la pile
Mais c’est bien fini, on en a assez
Personne ne veut plus marcher
Et le cœur bien gros, comm’ dans un sanglot
On dit adieu aux civ’lots
Même sans tambours, même sans trompettes
On s’en va là-haut en baissant la tête

Refrain :
Adieu la vie, adieu l’amour,
Adieu toutes les femmes
C’est bien fini, c’est pour toujours
De cette guerre infâme
C’est à Craonne sur le plateau
Qu’on doit laisser sa peau
Car nous sommes tous condamnés
C’est nous les sacrifiés

Huit jours de tranchée, huit jours de souffrance
Pourtant on a l’espérance
Que ce soir viendra la r’lève
Que nous attendons sans trêve
Soudain dans la nuit et le silence
On voit quelqu’un qui s’avance
C’est un officier de chasseurs à pied
Qui vient pour nous remplacer
Doucement dans l’ombre sous la pluie qui tombe
Les petits chasseurs vont chercher leurs tombes

Refrain :
C’est malheureux d’voir sur les grands boulevards
Tous ces gros qui font la foire
Si pour eux la vie est rose
Pour nous c’est pas la même chose
Au lieu d’se cacher tous ces embusqués
Feraient mieux d’monter aux tranchées
Pour défendre leur bien, car nous n’avons rien
Nous autres les pauv’ purotins
Tous les camarades sont enterrés là
Pour défendr’ les biens de ces messieurs là

Refrain :
Ceux qu’ont le pognon, ceux-là reviendront
Car c’est pour eux qu’on crève
Mais c’est fini, car les trouffions
Vont tous se mettre en grève
Ce s’ra votre tour messieurs les gros
De monter sur l’plateau
Car si vous voulez faire la guerre
Payez-la de votre peau

enceintes001

 

 

[embedplusvideo height= »465″ width= »584″ standard= »http://www.youtube.com/v/XzBVCosI9i8?fs=1″ vars= »ytid=XzBVCosI9i8&width=584&height=465&start=&stop=&rs=w&hd=0&autoplay=0&react=1&chapters=&notes= » id= »ep7813″ /]

 

 


La chanson de Craonne que vous entendrez dans le film
un long dimanche de fiançailles Un film de Jean-Pierre Jeunet.

imprimantes pour les absents et les enrhumés des doigts de pieds.Exciting Document à votre disposition : Travail autonomie doc Sujet N°1

les questions seront déposées jeudi soir après avoir donné le sujet à mes 3 classes de 3è. Wink

 

crayon2 ème axe de travail: La résistance en France

 

 

compétences attendues en histoire:

être capable d’expliquer qu’est ce que la résistance en France à cette époque
Quelles sont les actions sont menées par la résistance contre l’occupation allemande?

 

Document proposé comme support: clic sur la photo du Général de Gaulle pour accéder aux archives de l’INA.

Général de Gaulle

enceintes001

 

Le Chant des partisans. 

Paroles de Joseph Kessel et de Maurice Druon. Musique de Anna Marly, 1943;

Le Chant des partisans est l’hymne de la résistance française durant l’occupation allemande, pendant la seconde guerre mondiale.

[embedplusvideo height= »465″ width= »584″ standard= »http://www.youtube.com/v/fcdoaNsaQos?fs=1″ vars= »ytid=fcdoaNsaQos&width=584&height=465&start=&stop=&rs=w&hd=0&autoplay=0&react=1&chapters=&notes= » id= »ep1427″ /]

Les paroles de ce chant sont à lire pour le prochain cours, c’est un conseil Wink

Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ? Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu’on enchaîne ? Ohé partisans, ouvriers et paysans, c’est l’alarme !Ce soir l’ennemi connaîtra le prix du sang et des larmes.

Montez de la mine, descendez des collines, camarades. Sortez de la paille les fusils, la mitraille, les grenades. Ohé les tueurs, à la balle et au couteau tuez vite ! Ohé saboteur, attention à ton fardeau, dynamite !

C’est nous qui brisons les barreaux des prisons, pour nos frères,
La haine à nos trousses, et la faim qui nous pousse, la misère.
Il y a des pays où les gens au creux du lit font des rêves,
Ici, nous vois-tu, nous on marche et nous on tue, nous on crève.I
ci chacun sait ce qu’il veut, ce qu’il fait, quand il passe ;
Ami, si tu tombes, un ami sort de l’ombre à ta place.
Demain du sang noir séchera au grand soleil sur les routes,
Sifflez, compagnons, dans la nuit la liberté nous écoute.
lecture vert Et du côté des arts visuels, la Bande dessinée……

 

 

 

clic sur la couverture de cette BD pour en savoir plus
résistance du sanglier
Ensuite prenez le temps d’analyser cette planche ci-dessousWink extraite de la Résistance du sanglier de Stéphane Levallois.
BD résistance du sanglier
imprimantes
  pour les absents,Electric Shock les élèves qui veulent aller plus loinSealed et les élèves qui veulent guérir de la flemmingite aiguë Innocentdocument distribué en cours
pour les questions : elles seront rajoutées jeudi 14 février après avoir vu mes 3 classes de 3èSmile

D BONUS INTERNET

Vous avez aimé le concerto de Chopin abordé dans la précédente séquence ? alors élèves curieux du blog écoutez ceci..

le pianiste afficheextrait du film  » le pianiste » qui relate l’histoire d’un pianiste polonais qui survit en se cachant…la fin, le froid, l’isolement, la peur n’arriveront pas à tuer cet homme…qui continue de vivre grâce à son talent de musicien.

Un film marquant que j’ai vu il y a plusieurs années, mais dont certains passages sont magnifiques.

Dans cet extrait , il se cache plusieurs jours dans une maison abandonnée, affamé et par un froid glacial. Un soldat le découvre et demande de prouver qu’il est pianiste…la vie ou la mort se joue à ce moment…

[embedplusvideo height= »328″ width= »584″ standard= »http://www.youtube.com/v/l6XwAZ2nKA4?fs=1″ vars= »ytid=l6XwAZ2nKA4&width=584&height=328&start=&stop=&rs=w&hd=0&autoplay=0&react=1&chapters=&notes= » id= »ep4610″ /]

Publié par Mme Cazagou dans Archives 3ème, 4 commentaires